Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une habitante de Pertuis bientôt devant la justice pour soustraction de son enfant

Avec l'aide d'un complice, une habitante de Pertuis a tenté ce jeudi de récupérer son fils de 5 ans dont la garde lui avait été retirée. L'enfant a été retrouvé le lendemain dans les quartiers nord de Marseille.

Voiture de la gendarmerie (Photo d'illustration)
Voiture de la gendarmerie (Photo d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

En début d'après-midi, jeudi, avec l'aide d'un complice, une femme est venue chercher son fils de 5 ans sur le parking de l'aide sociale à l'enfance de Pertuis à qui il avait été confié. Les deux mis en cause ont profité d'un instant d'inattention des employés. Le jugement avait été rendu la veille, en attendant le petit garçon était chez sa grand-mère à Peyrolles-en-Provence. La mère, originaire de Pertuis, elle, n'était pas présente à l'audience. Elle affirme qu'elle n'était pas au courant de cette décision.

L'enfant retrouvé dans les quartiers nord de Marseille

Pas moins de 25 gendarmes de la brigade de recherche, de la communauté de brigade et du peloton de surveillance et d'intervention de Pertuis ont été mobilisés. Le petit garçon a été retrouvé hier matin, le lendemain de sa "soustraction", dans les quartiers nord de Marseille. Il était chez une tante. 

La mère et son complice se sont présentés d'eux-mêmes à la gendarmerie. Ils ont été placés en garde-à-vue avant d'être relâchés ce vendredi en début d'après-midi. Ils comparaîtront devant la justice fin juin. L'enfant, quant à lui, a été replacé dans un lieu qui n'a pas été communiqué à la famille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess