Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une halle commerçante flambant neuve pour Espira-de-l'Agly

-
Par , France Bleu Roussillon

Une halle commerçante va ouvrir en mars à Espira-de-l'Agly (Pyrénées-Orientales). L'objectif, redynamiser le centre-ville.

Une halle commerçante de 490m² à Espira-de-l'Agly
Une halle commerçante de 490m² à Espira-de-l'Agly © Radio France - Colline Rigaut

Espira-de-l'Agly, France

Une halle commerçante de plus de 490m² accueillant une boucherie, un fleuriste, un vendeur de fruits et légumes bio, une boulangerie ou encore un café va ouvrir ses portes en mars 2019 à Espira-de-l'Agly, dans les Pyrénées-Orientales. Philippe Fourcade, le maire de la commune veut revitaliser son centre-ville. "Il est important d'avoir un cœur de ville animé, il faut donc créer des structures où les gens ont envie de se rencontrer, d'où cette halle commerçante". De plus, la municipalité va construire deux parkings supplémentaires pour faciliter les déplacements. 

Certains commerçants existants vont déménager dans cette halle. C'est le cas de Gérard, le boulanger, dont la vitrine actuelle est trop petite et l'accès à sa boutique compliqué, raisons pour lesquelles il a tout de suite adhéré au projet : "J'ai hâte qu'elle ouvre car les axes de circulation ont changé, il y aura plus de passages vers la halle, et puis un groupement de commerces, c'est mieux que d'être tout seul !". 

Un chantier à 600.000 euros

La majorité des habitants sont favorables au projet, c'est le cas de Thérèse, 68 ans : "Je ne peux plus prendre la voiture et je marche difficilement, donc grâce à la halle je vais pouvoir aller faire mes achats, c'est une bonne chose pour éviter que le village ne meure à petit feu". La halle commerçante a coûté 600.000 euros hors taxes. Ce projet est financé par l'Etat et l'Union Européenne à hauteur de 54% du budget total.

La halle commerçante sera ouverte 6 jours sur 7. La municipalité espère attirer plus de 400 personnes par jour