Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ÉCOUTEZ - Rennes : une infirmière se fait voler son matériel médical dans sa voiture

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 mars, Louise infirmière libérale à Betton et dans un Ehpad à Etrelles (Ille-et-Vilaine) s'est fait voler tout son matériel médical dans sa voiture stationnée à Rennes. En pleine crise sanitaire, la jeune bretonne est écœurée.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Margaux Stive

Ce vendredi 27 mars au petit matin, Louise une jeune infirmière qui vit à Rennes (Ille-et-Vilaine) découvre que sa voiture a été forcée dans la nuit. L’intégralité de son matériel médical a disparu. Une situation qui pénalise vraiment la jeune bretonne dans sa profession.

Heureusement, j'avais pris les masques et les gants chez moi.

A force de voir des messages d'alerte sur les groupes d'infirmiers et d’infirmières, la jeune femme avait pris l'habitude de prendre ses gants et ses masques chaque soir dans son appartement. "Des masques usagés que ma garagiste m'avait trouvé", explique la jeune bretonne de 32 ans.

En pleine épidémie, je n'ai même plus de thermomètre.

Mais pour le reste, plus rien. "J'ai vu la boite a gants ouverte, le coffre ouvert et ils ont pris tout le matériel. A savoir mes sacoches infirmière, celle pour les prélèvements de laboratoire", raconte la jeune femme. 

Malgré la situation, cette professionnelle de santé n'a pas pu abandonner ses patients : "j_'ai réussi a aller dans un magasin qui vend du matériel médical, qui n'a quasiment plus rien, pour essayer de reprendre un tensiomètre. Je n'ai même plus d'oxymètre pour calculer la saturation ou de  thermomètre. C'est bien en en plein épidémie de Covid 19 ! Ils m'ont même pris mes deux petits flacons de gel hydroalcoolique, c'était mes derniers", i_nsiste l'infirmière. 

La jeune femme a déposé plainte, et prévenu également l'ordre des infirmiers. En effet, des ordonnances et son tampon professionnel ont également disparu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu