Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une information judiciaire ouverte après la mort d'une femme percutée sur l'autoroute A7

mercredi 27 juillet 2016 à 5:45 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère et France Bleu

Le conducteur isérois qui a percuté et tué une femme sur l'autoroute A 7 dans la nuit de samedi à dimanche vers deux heures du matin à Saint-Rambert d'Albon a été mis en examen. C'est son attitude après l'accident qui étonne les magistrats.

image d'illustration
image d'illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

Le conducteur, un habitant de Chanas (Isère) âgé d'une cinquantaine d’années, a été mis en examen pour homicide involontaire, délit de fuite et destruction de bien par incendie. Ce que la justice cherche à élucider, ce sont ses motivations pour le moins étranges après l'accident.

Ce qui semble acquis grâce à l’enquête, c'est que malheureusement ce conducteur n'a sans doute pas pu éviter la collision avec cette femme de 49 ans. Il était près de deux heures du matin,  elle se tenait nue au milieu des voies de circulation.
 L’hypothèse d'une volonté suicidaire est la plus probable pour cette femme, sortie d'une hospitalisation pour dépression depuis quelques jours dans le département de l'Allier.  Elle a pris le soin d’ôter tous ses vêtements et de les déposer sur le siège passager, avant d'abandonner sa voiture sur la bande d’arrêt d'urgence pour se jeter sur la chaussée. Là où le conducteur l'a percutée.

Attitude incompréhensible du conducteur après le choc 

Mais au lieu de s’arrêter et de prévenir les secours,  cet automobiliste prend la fuite. Il rentre chez lui puis repart avec sa compagne pour aller incendier sa voiture loin de son domicile. La seule explication qu'il donne c'est : "je pensais avoir tapé un animal, l'assurance rembourse mieux quand la voiture est volée et brulée plutôt qu"accidentée." Voilà pourquoi il aurait monté tout ce stratagème.

Les magistrats drômois ont du mal à croire à cette histoire. Ils ont recueilli le témoignage d'un autre automobiliste passé juste avant l'accident, qui assure avoir clairement vu cette femme nue sur l' A 7. L'homme aurait tenté de donner l'alerte en mettant ses warnings, en vain. Mais du coup, difficile d'imaginer que le second automobiliste ait pu confondre cette femme avec un animal.

Ce conducteur a été remis en liberté sous contrôle judiciaire après ses mises en examen car son casier judiciaire est vierge.