Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une intoxication collective au monoxyde de carbone à l'Hôtel Duc de Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les marins-pompiers de Marseille sont intervenus ce dimanche soir pour une importante intoxication au monoxyde de carbone au sein de l'hôtel Duc situé dans le 1er arrondissement. Vingt-huit personnes ont été transportées en urgence relative dans différents hôpitaux de la ville.

Les Marins-Pompiers de Marseille sont intervenus pour évacuer les occupants de l'hôtel.
Les Marins-Pompiers de Marseille sont intervenus pour évacuer les occupants de l'hôtel. - Marins-Pompiers de Marseille

Marseille, France

L'hôtel Duc, situé au 19 boulevard Dugommier à Marseille, a été totalement évacué ce dimanche soir à cause d'une intoxication au monoxyde de carbone qui a touché les occupants. Les marins-pompiers sont intervenus vers 22h30 et ont rapidement mis en place un point de rassemblement au 13 boulevard Dugommier. 

28 personnes hospitalisées

Trente-neuf personnes au total ont été accueillies et prises en charge. Sur les 39, 28 ont dû être transportées en urgence relative dans les hôpitaux Nord, Timone et St Marguerite. Trois autres n'ont pas souhaité être transportées. D'après les premiers éléments c'est un problème sur une chaudière au premier étage de l'hôtel qui serait à l'origine du sinistre. 

Risques pour la santé 

Les Marins-Pompiers tiennent à rappeler en cette période de l'année les consignes de prévention et de sécurité liés au monoxyde de carbone. Le CO est un gaz invisible, inodore, toxique et mortel. 

  • L’intoxication faible ou chronique : elle se manifeste par des maux de tête, des nausées et de la fatigue. Elle est lente. 
  • L’intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, le coma ou le décès. Ces intoxications peuvent laisser des séquelles à vie. 

Une mauvaise combustion et une mauvaise aération sont les principales causes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Lorsque les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude ne sont pas correctement entretenus, les combustibles y brûlent mal, ce qui provoque une émission de monoxyde de carbone.

Un renouvellement d’air insuffisant peut entraîner une combustion incomplète au sein de ces appareils, occasionnant une émission de monoxyde de carbone. Un conduit d’évacuation mal dimensionné, bouché ou partiellement obstrué ne permet pas aux gaz issus de la combustion de s’évacuer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu