Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une intoxication fait trois morts à Rians, dans le Var

-
Par France Bleu Provence

Le réveillon de la Saint-Sylvestre a été endeuillé par la mort de trois jeunes gens à Rians, dans le Var. Les victimes, âgées de 18 à 25 ans, ont vraisemblablement succombé à une intoxication due à un chauffage d'appoint.

Trois jeunes morts intoxiqués à Rians, dans le Var
Trois jeunes morts intoxiqués à Rians, dans le Var

Une jeune fille de 18 ans et deux hommes de 25 ans ont été découverts morts mercredi matin, à Rians, près de Brignoles dans le Var. Ils avaient passé la nuit dans un cabanon près de la maison où ils venaient de fêter la nouvelle année entre amis. Sept jeunes gens ont dormi dans la bâtisse et trois autres se sont installés dans une annexe à proximité.

Pour se réchauffer, ils ont ramené de la terrasse un chauffage au gaz mobile. Etait-il inadapté aux locaux ou défectueux ? Les trois victimes ont été découvertes inanimées par le propriétaire des lieux dans la matinée et les secours n'ont rien pu faire.

Une autopsie devra déterminer les causes précises de la mort . L'enquête de gendarmerie est confiée à la Brigade de recherche de Brignoles.

L'hypothèse privilégiée est celle d'une intoxication

La cause la plus vraisemblable de ce drame est celle d'une intoxication au monoxyde de carbone ou au gaz , à partir d'un appareil mal réglé ou non conforme à l'utilisation intérieure d'une habitation. Les conséquences d'un appareil défectueux, mal réglé, ou inadapté , dans une pièce non ventilée sont identiques : la production d'un gaz toxique et inodore.

"Il suffit de très peu de monoxyde, le décès peut survenir en une demi-heure." (Le capitaine de frégate Jean-Michel Wagner, officier du bataillon des marins pompiers de Marseille)

Intoxication, les dangers

L'appel à la prudence est lancé

A plusieurs reprises ces derniers jours, marqués par une baisse des températures et l'apparition de gelées matinales sur une partie de la Provence, les pompiers des Bouches-du Rhône et du Var ainsi que les marins-pompiers de Marseille ont lancé des alertes à la vigilance, insistant sur la nécessité de ventiler les habitations et de vérifier les appareils de chauffage .

Il ne faut pas oublier que le drame peut aussi survenir à partir d'une cheminée mal ramonée ou d'un poêle à charbon utilisé dans une pièce sans aération. Si le gaz dangereux produit est inodore, plusieurs symptômes sont susceptibles de donner l'alerte : des maux de tête et des nausées.

"Soyez attentifs aux malaises, appelez les secours." (Le capitaine de frégate Jean-Michel Wagner, officier du bataillon des marins-pompiers de Marseille)

Intoxication

A Marseille, ces derniers jours, les marins-pompiers ont effectué près de trois interventions en moyenne par jour pour ce type d'intoxication. Aucune n'a eu de conséquences aussi dramatiques que celle qui s'est produite dans le Var, ce 1er janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu