Infos

Une jeune femme radicalisée arrêtée à Clermont-Ferrand

Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu vendredi 12 août 2016 à 13:01

L'arrestation de cette jeune clermontoise radicalisée fait suite à un repérage des services de renseignements sur la messagerie cryptée Telegram.
L'arrestation de cette jeune clermontoise radicalisée fait suite à un repérage des services de renseignements sur la messagerie cryptée Telegram. © Maxppp - Arnaud Journois

Une jeune clermontoise a été arrêtée mercredi dans le cadre d'une enquête du Parquet antiterroriste de Paris. Elle était connue comme radicalisée et son interpellation est liée à ses activités sur la messagerie chiffrée Telegram.

C'est une jeune femme qui vient d'avoir 18 ans. Elle a été arrêtée mercredi dans le Nord de Clermont-Ferrand sur ordre du Parquet antiterroriste de Paris. Installée depuis quelques mois seulement dans la ville, elle était connue pour sa radicalisation.

L'interpellation de cette jeune femme a été décidée suite à un repérage par les services de renseignements sur l'application Telegram. Une messagerie chiffrée utilisée par les djihadistes. C'est via Telegram que s'étaient rencontrés les deux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Cette clermontoise a été placée en garde à vue en région parisienne. Selon le Parquet antiterroriste de Paris, elle est entendue dans le cadre d’une enquête pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Sa garde à vue peut durer 96 heures.

Il y a une semaine, c'est une adolescente de 16 ans qui avait été interpellée à Melun dans les mêmes circonstances. Radicalisée, elle avait exprimé sur Telegram son intention de commettre un attentat en France.

Partager sur :