Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une jeune fille à Evreux veut piéger un pédophile présumé et se retrouve convoquée au commissariat

Une jeune fille de 17 ans a voulu tendre un piège à un présumé pédophile rencontré sur Internet, se faisant passer pour une enfant de 12 ans et lui donnant rendez-vous à Evreux. La vidéo, postée sur les réseaux sociaux avec l'homme à visage découvert, a été vue plus d'un million de fois.

La jeune Ebroïcienne a voulu tendre un piège à un présumé pédophile.
La jeune Ebroïcienne a voulu tendre un piège à un présumé pédophile. © Maxppp - Franz Bouton

Évreux, France

Une drôle d'histoire à Evreux, dévoilée par le journal Paris Normandie. Une jeune fille se crée un faux profil sur un site de chat, où - lui a-t-on dit - sont inscrits beaucoup de détraqués sexuels. Elle veut en piéger un, au prétexte qu'elle a un oncle pédophile.  

Dès le début de la conversation sur Internet, elle affiche son âge - 12 ans - et, rapidement, elle donne rendez-vous à un homme devant le parc de Trangis, à Evreux.  Arrivé sur place, le pédophile présumé est accueilli par l'adolescente de 17 ans et un homme plus âgé.  C'est lui d'ailleurs qui l'interpelle: "C'est normal de prendre RV avec une fille de 12 ans?" 

Et il se fait encore plus menaçant: "On a votre numéro de téléphone, votre photo, votre plaque d'immatriculation. On aura aucun mal à vous retrouver". L'individu tente de se défendre: "Je vous promets qu'il n'y avait rien de mal". Il a tout de même proposé par chat à une gamine de 12 ans de la "réchauffer". 

La procureure de la République a ouvert une enquête 

La séquence est filmée et postée sur Internet, à visages découverts. En même pas trois semaines, la vidéo a été vue plus d'un million de fois. L'homme dit avoir perdu depuis son travail et sa femme. Inconnu de la justice, il s'est présenté de lui même au commissariat d'Evreux. Aucune charge n'a été retenue contre lui en l'absence de victime et d'éléments. Pour le moment.  

Quant à la jeune justicière, elle a été convoquée par la police et pourrait se retrouver mise en cause pour dénonciation calomnieuse. L'homme qui l'accompagnait doit encore être identifié. La procureure de la République d'Evreux a ouvert une enquête. Aucune plainte n'a été déposée jusqu'ici.