Faits divers – Justice

Une jeune fille Rom grièvement électrocutée à Grenoble

Par Laurent Gallien et Véronique Pueyo, France Bleu Isère et France Bleu mardi 6 septembre 2016 à 5:50 Mis à jour le mardi 6 septembre 2016 à 14:28

La jeune victime était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers
La jeune victime était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers © Radio France - Oanna Favennec

Une jeune fille de 14 ans a été grièvement électrocutée ce lundi, en fin d'après-midi, à Grenoble, en Isère. L’adolescente était en train de se laver dans une bassine, dans un bâtiment désaffecté occupé par des Roms, quand l'accident a eu lieu.

Une jeune fille de 14 ans a été grièvement électrocutée en fin d'après-midi lundi, rue des Alliés, à Grenoble. L'accident est survenu dans un immeuble désaffecté de la ville. Ce bâtiment, occupé par une trentaine de Roms, appartient en partie à la SDH, la Société Dauphinoise pour l'Habitat. Ce bailleur social a un projet de construction de logement locatif à cet endroit situé rue des Alliés près de la Cordée, un ancien restaurant d'insertion aujourd'hui désaffecté.

Logement précaire

La SDH avait connaissance de la présence de squatteurs depuis fin juin, début juillet. Trois ou quatre familles Roms habitent ici, soit entre 10 et 30 personnes selon les moments.

Le bailleur social avait demandé des constats d'huissier, transmis à la préfecture, pour demander l'évacuation de ces familles. La SDH avait souligné les dangers du site et notamment les risques électriques, car les squatteurs ont détourné des fils des propriétés voisines pour pouvoir s'éclairer.

Risques électriques connus

Un de ces fils s'est décroché ce lundi soir et a électrocuté une jeune fille. L'adolescente était en train de se laver dans une bassine, dans une cave du bâtiment, quand le fil est tombé dans l'eau. Elle était en arrêt cardio-respiratoire quand les pompiers sont arrivées, elle a été ranimée, mais les médecins sont très pessimistes sur ses chances de survivre à l'électrocution.