Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDEO | Une lettre anonyme pourrait relancer l'affaire Magalie Méjean

samedi 23 janvier 2016 à 17:49 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Du nouveau dans l'enquête sur la mort de Magalie Méjean. En Martinique, les gendarmes ont reçu une lettre anonyme, prise très au sérieux par les enquêteurs. La jeune Caennaise de 28 ans était partie randonner sur l'ile, son corps a été retrouvé il y a deux ans, presque jour pour jour.

Magalie Méjean
Magalie Méjean

La jeune femme, agent SNCF et pompier volontaire à Caen, est portée disparue le 17 décembre 2013 ... Les recherches sont alors lancées. les gendarmes découvrent son corps le 23 janvier 2014, à Basse-Pointe. Un mois plus tard, ses effets personnels sont retrouvés dans un secteur qui aurait déjà été fouillé dans les premiers jours d'investigations, selon ses proches.

Mais pendant deux ans, l'enquête piétine. En décembre dernier, les gendarmes lancent de nouveau un appel à témoin et le 31, ils reçoivent cette lettre anonyme. Une information confirmée hier par le procureur de la Martinique, Eric Corbeau. Ce dernier prend cette lettre très au sérieux, elle contient selon lui "un intérêt certain pour l'enquête".

Il demande donc à son rédacteur de se manifester auprès des gendarmes ou du juge Colombet, chargé d'instruire l'affaire. Un message relayé par la famille de Magalie. Pour sa maman, Patricia, la vérité sur cette affaire n'est peut être pas loin et ce témoignage pourrait être capital.