Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une maman se bat pour faire reconnaître le harcèlement qui aurait conduit au suicide de son fils de 13 ans

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Yolan s'est pendu en avril dernier, l'adolescent fragile de 13 ans n'aurait pas supporté le harcèlement dont il était victime depuis deux ans de la part de son ancienne prof de danse. Céline, sa maman, a décidé de porter plainte. La femme dénonce de la diffamation.

Céline la maman de Yolan entourée de son compagnon et de son avocat Stéphane Dominguez
Céline la maman de Yolan entourée de son compagnon et de son avocat Stéphane Dominguez © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Anzin, France

Yolan faisait partie de l'association de danse dont sa maman, Céline, était présidente. Suite à de nombreuses plaintes d'enfants sur le comportement d'une des profs bénévoles qui multipliait les brimades et vexations, la femme avait été renvoyée. Et c'est à ce moment, selon Céline, qu'elle a commencé à s'acharner sur son fils, un enfant déjà fragilisé par la mort de son grand-père et les moqueries de ses camarades dans le bus.

"Elle le suivait dans la rue, le filmait, elle le montrait du doigt, lui crachait dessus devant ses camarades. Il se sentait humilié. Au fil du temps, il faisait des pelades, il vivait avec la peur au ventre."

A plusieurs reprises, Céline récupère son fils en pleurs, en pleine crise d'angoisse. Céline décide donc de porter plainte une première fois en 2017, puis en 2018, mais sans réponse du parquet de Valenciennes. Yolan demande à aller voir un psy car il ne se sent pas bien, mais l'adolescent de 13 ans n'arrive pas à surmonter son mal-être et commet l'irréparable le 26 avril 2019. Pour Céline, cette femme l'a "détruit", et a été le déclencheur de son acte.

Le témoignage de Céline

Cinq autres enfants victimes 

Elle a donc décidé de porter plainte une troisième fois pour que ce harcèlement soit reconnu. Une autre plainte avait été déposée par une maman quand la prof était encore à l'association, et selon Stéphane Dominguez, l'avocat de Céline, cinq enfants ont aussi témoigné sur le comportement de la femme qui continuerait à sévir auprès des petits danseurs en dehors des cours selon Céline.

Pour médiatiser son combat contre le harcèlement Céline a crée une page facebook Hommage au beau sourire de Yolan suivie par plus de 10 000 personnes. 

La prof incriminée nie toutes les accusations, elle va déposer plainte pour diffamation. Selon la femme c'est elle qui est partie de l'association après selon elle un attentat à la pudeur qu'elle avait dénoncé.  Elle assure qu'elle n'a jamais filmé, craché, etc sur Yolan et que c'est elle qui est victime de harcèlement de la part de Céline et qu'elle a le soutien de nombreux parents de danseurs.

Choix de la station

France Bleu