Économie – Social

Une manifestation contre l'évasion fiscale ce samedi à Orléans

Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans dimanche 8 janvier 2017 à 12:39

La manifestation s'est déroulée devant l'agence BNP Paribas.
La manifestation s'est déroulée devant l'agence BNP Paribas. © Radio France - Etienne Escuer

Vingt militants du collectif "Stop Paradis fiscaux 45" ont manifesté samedi matin place du Martroi, devant l'agence de la BNP-Paribas, pour dénoncer l'évasion fiscale.

Ils sont une vingtaine et membres d'Attac, d'Oxfam ou encore du Collectif Roosevelt... Ces militants altermondialistes voulaient dénoncer le rôle supposé de la banque BNP-Paribas dans l'évasion fiscale. La manifestation faisait écho au procès, qui s'ouvre lundi à Dax, d'un militant de l'association Bizi!. Il est accusé d'avoir volé 14 chaises d'une agence BNP à Paris en octobre 2015.

"Rendez les milliards, nous rendrons les chaises" : C'est de cette façon que les militants justifient cette "réquisition", selon leurs termes, du mobilier de la BNP. Ils ne comprennent pas ce procès, alors même que le nom de la banque est cité dans plusieurs scandales, les Panama Papers ou les LuxLeaks par exemple.

On considère que c'est l'évasion fiscale en bande organisée qu'il faut juger, et pas les réquisitions de chaises" - Adeline, d'Attac 45

Le montant de l'évasion fiscale en France est estimée à 60 milliards d'euros par an. Autant d'argent qui ne rentre pas dans les caisses de l'Etat, qui en aurait pourtant bien besoin.

Le déficit de la France, c'est 77 milliards d'euros. Le budget du ministère de l’environnement, 15 milliards d'euros, alors qu'on a besoin d'argent pour financer une transition écologique." - Adeline, d'Attac 45

Autour d'une boisson chaude, les militants ont tenté de sensibiliser les Orléanais à propos de l'évasion fiscale, contre laquelle chacun peut agir, même au niveau local.

On peut choisir à qui on va donner son argent quand on fait des achats. On sait très bien qu'il y a des multinationales qui pratiquent l'évasion fiscale." - Adeline, d'Attac 45

En tout, soixante actions ont lieu samedi en France, devant les agences de la BNP-Paribas. Le procès de Jon Palais, le militant altermondialiste accusé d'avoir "réquisitionné" les chaises, s'ouvre demain à Dax. Il sera défendu par l'ancienne candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly.