Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une marche blanche à Nantes, un an après la mort d'Aboubacar Fofana au Breil

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Ce mercredi 3 juillet, un an tout juste après la mort d'Aboubacar Fofana, une marche blanche a lieu dans le quartier du Breil, là où il a été tué par le tir d'un CRS.

 Un an après la mort d'Aboubacar Fofana, une nouvelle marche blanche réunit quelque dizaine de personnes au Breil
Un an après la mort d'Aboubacar Fofana, une nouvelle marche blanche réunit quelque dizaine de personnes au Breil © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Il y a un an, la mort d'Aboubacar Fofana tué par le tir d'un CRS lors d'un contrôle de police, avait déclenché plusieurs nuits de violences urbaines dans les quartiers nantais. Ce mercredi, une marche blanche a lieu là où il a été blessé mortellement, dans le quartier du Breil. 

"Une justice à deux vitesses"

Ils sont environ 200 en cette fin d'après-midi, alors qu'une première marche blanche avait réuni 1.200 personnes il y a un an. C'est un proche de la famille qui a organisé ce nouveau rassemblement. Il jouait au foot avec Aboubacar quand ils étaient petits. Des frères et des cousins du jeune homme sont présents, mais ils sont très discrets. Des fleurs blanches ont été déposées au pied de la plaque en mémoire du jeune homme. La marche se déroule dans le calme.

Les personnes qui sont présentes ne comprennent pas pourquoi le CRS qui a tiré est toujours libre. "C'est une justice à deux vitesses entre la police et les quartiers populaires".

Un nouveau rassemblement a lieu en ce 3 juillet 2019, en mémoire d'Aboubacar Fofana - Radio France
Un nouveau rassemblement a lieu en ce 3 juillet 2019, en mémoire d'Aboubacar Fofana © Radio France - Pascale Boucgerue

Myriam Nael, adjointe à la politique de la ville à la mairie de Nantes, est également présente.