Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une marche blanche pour Jean-Sébastien Combe Maës à Aubusson

samedi 26 août 2017 à 20:59 Par Faouzi Tritah, France Bleu Creuse

Plus de 200 personnes ont marché silencieusement dans les rues d'Aubusson ce samedi après-midi pour rendre hommage à Jean-Sebastien Combe Maës, l'ancien directeur général des services de Creuse Grand Sud qui s'est donné la mort fin juillet sur fond d'harcèlement au travail.

La famille de Sébastien Combe Maes au premier rang du cortège
La famille de Sébastien Combe Maes au premier rang du cortège © Radio France - Faouzi Tritah

Aubusson, France

De la gare routière d'Aubusson en ignorant volontairement le siège de Creuse Grand Sud, plus de 200 amis, proches, élus, anonymes ont marché en silence dans les rues de la ville en revenant à la gare routière. Tous étaient choqué par le suicide il y a presque un mois de Jean-Sébastien Combe Maës qui était le directeur général des services de Creuse Grand Sud et qui se battait pour faire reconnaître sa première tentative de suicide de 2016 comme accident du travail et qui se disait victime d'harcèlement au travail.

En tête de cortège la mère de Jean-Sébastien inconsolable s'agrippe à ses deux fils pour avancer. Stéphane le compagnon de la victime est avec leur quatre enfants "y'a pas de revendication politique, on est là en mémoire de Jean-Sébastien qui avait 32 ans, qui est parti trop tôt, qui devrait être encore là avec nous".

Beaucoup tiennent une fleur et une photo de l'ancien directeur général des services de Creuse Grand Sud. Alain est révolté "quand vous avez des difficultés ,il faut tendre la main et pas enfoncer dans ce que je lis on n'a pas cherché à lui tendre la main, je pense à sa mère et à ses enfants"

Des élus en écharpe tricolore se sont mêlés à la foule. Marie - Claude conseillère municipal d'opposition à Aubusson est en colère "dans beaucoup de villes, il y a des barons, ces gens-là règnent sur un petit milieu et ce qui les intéressent c'est leur propres intérêts". A la fin du parcours des fleurs sont déposées sur le sol avant que tout le monde ne se disperse dans le silence.

Des fleurs ont été déposées sur le sol à la fin du parcours  - Radio France
Des fleurs ont été déposées sur le sol à la fin du parcours © Radio France - Faouzi Tritah

Cette marche blanche selon la famille, n'était ni le lieu ni le moment pour rappeler qu'elle a demandé la démission de l'ancien président de Creuse Grand Sud et actuel maire d'Aubusson Michel Moine. La famille a également demandé la démission de l'actuel président Jean-Luc Léger.

L'affaire des faux en écriture qui a ébranlé Creuse Grand Sud et où Jean-Sébastien Combe Maes et Michel Moine avait été entendu et où ils se renvoyaient la balle, n'a pas non plus était cité. C’était une après-midi de deuil et de recueillement. Le temps des procédures judiciaires viendra. Une plainte va être déposée contre les deux élus en septembre.