Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une mère condamnée à Briey pour avoir enlevé son enfant

Une maman a été condamnée le 26 novembre pour avoir enlevé et caché son fils durant des années. Un enfant trimbalé entre l’Australie, Reims et Briey.

Cette maman changeait régulièrement d'adresse.
Cette maman changeait régulièrement d'adresse. © Radio France - François Pelleray

Briey, Val de Briey, France

Une mère a été condamnée à un an de prison ferme le 26 novembre par le tribunal correctionnel de Briey, sans mandat de dépôt, pour avoir enlevé et caché en France pendant près de six ans son fils né en Australie. Cette Française, qui habite à Reims mais qui avait vécu dans les environs de Briey en quittant l'Australie, était poursuivie par son ex-mari, un Australien, pour soustraction d'enfants

Aujourd'hui très malade, elle se déplace en fauteuil roulant. Et le tribunal n'a pas voulu la maintenir en détention. Elle est ressortie libre. Le fils âgé aujourd'hui de 15 ans a été renvoyé en Australie auprès de son père. 

Interdiction pour l’enfant de quitter l’Australie

Cette Française rencontre son mari en Australie alors qu'elle est étudiante. Le fils du couple naît en 2004 mais deux ans plus tard, les parents se séparent. La mère obtient sa garde mais la justice australienne lui interdit de quitter le pays avec lui. 

Atteinte d'une maladie rare, elle veut se faire soigner en France, elle part en 2013 avec son fils. Puis au bout de quelques mois, elle décide de ne pas repartir en Australie. Elle reste en France, en cachant son fils. Une situation de quasi clandestinité qui va durer près de six ans. 

Pas d’école et des déménagements

L'enfant n'est plus scolarisé et elle change régulièrement de domicile. Elle réside au départ dans les environs de Briey puis retourne à Reims, sa ville d'origine. Pendant ce temps, son ex-mari lance une procédure pénale en France. Son ex-femme est finalement interpellée en juin dernier à l'hôpital de Reims, où elle recevait des soins. Elle est tout de suite placée en détention provisoire. Mais le tribunal correctionnel de Briey n'a pas voulu la maintenir en prison compte tenu de sa santé fragile. Son avocat Thomas Kremser salue une décision humaine dans ce dossier hors du commun.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu