Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Une messe pour "l'espérance" après la tuerie de Roye, dans la Somme

jeudi 27 août 2015 à 21:09 Par Marie Mutricy, France Bleu Picardie

Le prêtre de Roye a voulu rendre hommage aux quatre victimes de la tuerie, jeudi soir, lors d'une messe, présidée par le vicaire général du diocèse d'Amiens. Une centaine de croyants et habitants de la commune y ont participé.

Une messe jeudi soir en l'honneur des victimes de Roye
Une messe jeudi soir en l'honneur des victimes de Roye © Radio France

Une centaine d'habitants de Roye s'est réuni jeudi soir pour rendre hommage [aux quatre victimes de la tuerie de mardi](La communauté des gens du voyage demande à ceux qui le souhaitent de mettre un chiffon blanc au rétroviseur gauche de leur véhicule en signe d'hommage aux victimes de la fusillade de mardi), lors d'une messe organisée par le prêtre de la paroisse, à laquelle a assisté le vicaire général du diocèse d'Amiens.

Le portrait du gendarme tué, Laurent Pruvot, est affiché dans l'église de Roye - Radio France
Le portrait du gendarme tué, Laurent Pruvot, est affiché dans l'église de Roye © Radio France

Le tireur présumé lui est toujours en garde à vue, garde à vue qui a été prolongée jusqu'a vendredi matin. L'homme âgé de 74 ans a refusé d'être assisté d'un avocat. Il ne livre pour le moment aucune explication a son geste. Il devrait être présenté dans la journée à un juge en vue d'une mise en examen pour assassinats et tentative d'assasssinats.

La communauté des gens du voyage se recueillent aussi : une veillée prévue pour durer 3 jours a débuté jeudi matin. Elle demande à ceux qui le souhaitent de mettre un chiffon blanc au rétroviseur gauche de leur véhicule en signe d'hommage aux victimes de la fusillade de mardi.

Sur l'autel de l'église de Roye, les noms des quatre victimes de la tuerie ont été disposés - Radio France
Sur l'autel de l'église de Roye, les noms des quatre victimes de la tuerie ont été disposés © Radio France