Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une Nantaise terrorisée par son ex-concubin

lundi 24 décembre 2018 à 17:44 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Un jeune homme de 24 ans a une nouvelle fois été arrêté à Nantes, le 21 décembre dernier, pour avoir harcelé et menacé son ex-compagne. Ça fait plusieurs mois qu'il la terrorise.

Le jeune homme avait déjà été arrêté une première fois fin novembre (photo d'illustration)
Le jeune homme avait déjà été arrêté une première fois fin novembre (photo d'illustration) © Maxppp -

Nantes, France

Une Nantaise de 44 ans, terrorisée par son ex-conjoint. Il la harcèle, chez elle et à la boutique où elle travaille. L'homme, âgé lui de 24 ans, a été arrêté une nouvelle fois, le 21 décembre dernier, après s'être enfui de l'hôpital psychiatrique Saint-Jacques.

Des traces de sang sur la vitrine de son magasin

Cette fois, il va à son travail. Il colle son visage sur la vitrine de son magasin pour lui faire peur. Une première fois. Puis une deuxième, le lendemain. Elle se sent tellement en danger qu'elle préfère dormir sur place plutôt que sortir pour rentrer chez elle.

Hospitalisé à Saint-Jacques

Ça fait des mois que ça dure. Un coup, il se gare devant sa boutique pour l'empêcher de sortir. Un coup, il crache sur la porte. Un autre, il laisse des traces de sang sur le verre. Il finit même par briser la vitrine. À deux reprises. Et quand ce n'est pas là qu'il va, c'est chez elle. N'importe quand. Il la menace, il l'a harcèle, il est violent.

La police l'interpelle une première fois, fin novembre. Dans la foulée, il est hospitalisé à Saint-Jacques dont il s'est donc enfui pour recommencer. Avant d'être de nouveau arrêté.