Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une Niortaise perd 270.000 euros, victime d'une arnaque au Bitcoin

vendredi 26 octobre 2018 à 18:52 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Une retraitée niortaise a été victime d'une arnaque au Bitcoin, cette monnaie virtuelle créée il y a dix ans. Préjudice : 270.000 euros. Elle a porté plainte ce jeudi. La police de Niort appelle à la vigilance.

Le Bitcoin est une crypto-monnaie en vogue sur internet
Le Bitcoin est une crypto-monnaie en vogue sur internet © Maxppp -

Niort, France

La police de Niort lance un appel à la vigilance. Ce jeudi, une Niortaise âgée de 67 ans a déposé plainte pour une escroquerie au Bitcoin dans laquelle elle a perdu 270.000 euros. Le Bitcoin, c'est de l'argent virtuel, il n'y a pas de pièce ni de billet. Pas de cours légal et une forte volatilité. Aujourd'hui, la bulle a éclaté mais en 2017, le bitcoin a connu une explosion de sa valeur, dépassant en décembre les 19.500 dollars pour un bitcoin, contre environ 1.000 dollars un an auparavant.

Promesse de rendements fructueux

Fin 2017, début 2018, la retraitée niortaise voit une annonce promettant des rendements fructueux sur le site servicesbitcoin.com de la société KRYPTOFX. Elle remplit un questionnaire. La sexagénaire est contactée par deux interlocuteurs au téléphone, mise en confiance et va donner de l'argent progressivement. Quand elle commence à avoir des doutes, ils lui font valoir qu'elle a déjà investi beaucoup et qu'il ne faut pas arrêter maintenant. Les escrocs ont des arguments bien rodés.

Les conseils de la police de Niort

Attention donc dit la police de Niort aux offres trop alléchantes pour être vraies. En cas de doute, vérifier sur internet le site et le nom de la société. Si vous avez déjà versé de l'argent, ne pas continuer, vous risquez d'en perdre encore plus.

L'autorité des marchés financiers met également à disposition des numéros de téléphone : AMF Epargne Info Service au 01 53 45 62 00 ou Assurance Banque Epargne Info Service au 0 811 901 801.