Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une nouvelle attaque de brebis dans le Tonnerrois

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu

Cela fait plusieurs mois qu'il n'avait plus fait parler de lui dans l'Yonne. Le loup pourrait être à l'origine d'une nouvelle attaque de brebis à Arthonnay (Yonne) dans le Tonnerrois.

530 loups recensés en France
530 loups recensés en France © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

L' exploitation des éleveurs a été déjà touchée par une attaque du même genre l'an dernier. Trois bêtes ont été tuées dimanche et trois autres sont très mal en point.

Trois brebis tuées

Les prélèvements réalisés par l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage de l'Yonne sont en cours.  Ils doivent encore confirmer que l'attaque était bien celle du loup. Les résultats sont attendus dans quelques jours. 

Le même mode opératoire

Laurence Godin en est convaincue, c'est bien le loup qui a tué ses bêtes : " c'est quasiment la même parcelle qu'à Arthonnay l'année dernière avec le même mode opératoire, les mêmes blessures au même endroit. Nous n'avons pas de doute ."

Vol du dispositif anti-loup

"Ce qui nous insupporte le plus explique l'éleveuse ,c'est que nous avions un dispositif de filets électriques anti-loup qui nous a été volé dans la nuit de mardi à mercredi dans cette parcelle là. On a pu rentrer que la moitié des brebis et résultat celles qui sont restées se sont fait attaquer deux jours après. On a pas de solution."

Le même genre d'attaque qu'il y a un an

Laurence Godin réfléchit sérieusement à continuer son métier : " on se demande si on arrête tout ou pas. Nous n'aurons pas la force de continuer longtemps. Je me suis installée en 2004 en créant ma troupe de brebis, _je n'ai plus l'énergie_. On veut que ce soit dit et marqué et qu'on arrête de dire que ça peut être des chiens."

Un appel aux autorités

Laurence Godin demande "qu'à partir du moment où on reconnaît le loup dans l'Yonne, les mesures suivent. Nous ne sommes toujours pas en zone loup, _on ne peut pas bénéficier des aides du plan loup. On se fait indemniser mais ça ne suffira pas et ne paiera pas le remboursement des brebis. Soit il n' y a plus de loup soit il n' y a pas d'éleveur._Ce n'est plus possible."

Soit il n'y a plus d eloup, soit il n' y a plus d'éleveur

Vendredi le bilan hivernal de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage faisait état de la présence de 530 loups en France, un chiffre en augmentation par rapport à l'an dernier. 

Le dépassement du seuil des 500 permettrait de "résister au risque d'extinction" et d'entraîner une hausse du nombre d'animaux pouvant être abattus. Des loups ont ainsi été détectés dans de nouvelles zones en 2018, notamment dans la zone Aube-Yonne.