Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une nouvelle boucherie vandalisée dans la métropole lilloise

vendredi 28 décembre 2018 à 13:09 Par Winny Claret, France Bleu Nord et France Bleu

La devanture d'un traiteur-boucher de La Madeleine (Nord) a été abîmée dans la nuit de jeudi à vendredi. C'est la première fois que la boucherie Veys est attaquée. Le parquet de Lille s'est saisi de l'affaire.

La boucherie Veys de La Madeleine, au Nord de Lille, a été vandalisée dans la nuit de jeudi à vendredi. La porte d'entrée défoncée, la vitrine fissurée et ornée d'un tag "Assassin" à la peinture rouge
La boucherie Veys de La Madeleine, au Nord de Lille, a été vandalisée dans la nuit de jeudi à vendredi. La porte d'entrée défoncée, la vitrine fissurée et ornée d'un tag "Assassin" à la peinture rouge - Régis George

La Madeleine, France

Régis George a été réveillé par l'alarme de sa boucherie, ce vendredi aux alentours de trois heures du matin. À son arrivée, la police est déjà sur les lieux. Le patron du traiteur Veys constate alors les dégâts : la porte d'entrée de l'établissement est complètement défoncée, la vitrine est fissurée et ornée du mot "Assassin". Les vandales n'ont, en revanche, pas pillé le magasin.

Si pour l'instant personne n'a été interpellé, le boucher est convaincu qu'il s'agit de militants vegan. Cette année une dizaine d'incidents de ce type se sont produits dans la métropole lilloise, et le 14 décembre dernier, le procès de deux personnes soupçonnées d'avoir cassé les vitrines de plusieurs enseignes a été reporté au printemps 2019. C'est la première fois que la boucherie Veys est vandalisée, et Régis George n'a jamais reçu de menaces de la part de groupes antispécistes.

L'artisan a déposé plainte, le parquet de Lille a ouvert une enquête pour dégradations volontaires, confiée à la sûreté urbaine de Lille.