Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle free party à la forêt de Lente, l'ONF porte plainte

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Jusqu'à 200-300 teufeurs se sont rassemblés à Bouvante, dans la forêt de Lente pour une free party dans la nuit de samedi à dimanche exactement au même endroit où des jeunes s'étaient rassemblés pour "un anniversaire festif", il y a une semaine. L'ONF porte plainte.

Entre 75 et 80 gendarmes sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche pour déloger des fêtards installés dans la forêt de Lente.
Entre 75 et 80 gendarmes sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche pour déloger des fêtards installés dans la forêt de Lente. © Radio France - Clémentine Sabrié

Jusqu'à 80 gendarmes sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche pour déloger entre 200 et 300 teufeurs venus faire une rave-party à Bouvante en forêt de Lente. Les membres des forces de l'ordre ont procédé à deux interpellations et plusieurs saisies de matériels et de stupéfiants. C'est dans ce secteur qu'un "anniversaire festif" a été avorté il y a une semaine. L'ONF porte plainte puisque l'événement a eu lieu au sein du parc naturel du Vercors. 

Le soutien aérien des gendarmes de Lyon

Les fêtards se sont installés sur place vers minuit et demie avant que les gendarmes n'interviennent. Les militaires ont été épaulés par la section aérienne de la gendarmerie de Lyon ainsi qu'une équipe cynophile de Grenoble. Le matériel de sonorisation a été saisi. Les deux organisateurs sont placés en garde-à-vue. Les gendarmes ont également verbalisé plusieurs dizaines de personnes pour avoir emprunté et s'être garés sur une route forestière non autorisée à la circulation. Les militaires ont relevé aussi plusieurs usages et détentions de stupéfiants.  Il n'est pour l'heure pas possible de savoir s'il s'agit des mêmes personnes qui avaient organisé une free party il y a une semaine dans le même secteur. La manifestation avait été avortée avant que les fêtards aient eu le temps de s'installer. Trente à quarante personnes se trouvaient sur place. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess