Faits divers – Justice

Une nouvelle marche blanche à Reims pour le petit Tony

Par Elodie Vergelati, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu lundi 19 décembre 2016 à 14:35

Une centaine de personnes rassemblées pour réclamer justice après la mort du petit Tony
Une centaine de personnes rassemblées pour réclamer justice après la mort du petit Tony © Radio France - Renaud Biondi-Maugey

Une centaine de personnes se sont rassemblées à 13h30 ce lundi place Aristide Briand, pour réclamer justice pour le petit Tony. Ce garçon de 3 ans est mort le 26 novembre dernier des suites de violences répétées.

Ils sont venus avec leurs pancartes, et ils ne mâchent pas leurs mots. "Et si c'était vos enfants?", "Justice, réveille-toi!", "Citoyens en colère!", autant de témoignages d'indignation et d'incompréhension. Vers 13h30 ce lundi, une centaine de personnes se sont rassemblées place Aristide Briand, à Reims. L'émotion reste forte, près d'un mois après la mort du petit Tony. Le 26 novembre, ce garçon de 3 ans avait succombé à des énièmes coups portés par le compagnon de sa mère.

Le cortège s'est arrêté devant le palais de justice de Reims - Radio France
Le cortège s'est arrêté devant le palais de justice de Reims © Radio France - Renaud Biondi-Maugey

Justice pour Tony, peine maximum

Le cortège a ensuite pris la direction du palais de justice de Reims. Les manifestants scandaient "Justice pour Tony, peine maximum", certains allant jusqu'à crier "Peine de mort" devant le tribunal. Tony a servi de souffre-douleur au compagnon de sa mère pendant un mois et demi, dans leur appartement du quartier des Châtillons. La mère n'a jamais alerté les secours, le voisinage non plus et c'est ce silence qui a choqué la population. 600 habitants s'étaient mobilisés lors d'une première marche blanche, le 30 novembre.

La mère de Tony et son compagnon sont toujours en prison. La jeune femme, âgée de 19 ans, est poursuivie pour non-assistance à personne en danger. Son conjoint a été mis examen pour meurtre. Il encourt la perpétuité.