Faits divers – Justice

Une noyade au large du Cap-Ferret

France Bleu Gironde lundi 28 juillet 2014 à 10:50

Le drame s'est produit au large du Cap Ferret
Le drame s'est produit au large du Cap Ferret © Radio France

Une plongeuse de 48 ans, originaire de Galgon près de Libourne, est décédée ce dimanche au large du Cap-Ferret. Elle effectuait une sortie avec un club de la presqu'île, pour une plongée à dix mètres avec bouteilles. Une enquête est ouverte pour comprendre les raisons du drame. Une autopsie devrait être pratiquée ce mardi.

La plongeuse de 48 ans est morte au large du Cap Ferret . Elle était sortie avec un club de la presqu'ile, le Club Hippo , pour une plongée à dix mètres de profondeur avec bouteilles . Elle a disparu aux alentour de 15 heures. Les secours ont déployés d'importants moyens pour la retrouver sur terre, en mer, et dans les airs. Son corps a été finalement découvert vers 18 h 30, à 50 mètres seulement du lieu de sa disparition .

Originaire de Galgon près de Libourne , elle avait déja plongé dans les eaux limpides de la Méditerranée , mais c'est la première fois qu'elle descendait dans les profondeurs du Bassin d'Arcachon. Elle était accompagnée de son mari et de deux autres plongeurs . Elle devait nager à dix mètres de profondeur pour une dizaine de minutes, sous la surveillance d'un moniteur du Club hippo basé à Grand-Piquey.

Malaise, problème de matériel ?

Que s'est il passé ? A t-elle été victime d'un malaise ou d'un problème de matériel? Son accompagnateur et les autres plongeurs l'ont perdu de vue dans une eaux rendues très troubles par la marée (qui remontait très vite ce dimanche après-midi). C'est d'ailleurs ce problème de visibilité qui explique que les secours aient mis autant de temps à la retrouver.

La brigade nautique d'Arcachon mène l'enquête pour homicide involontaire. Le corps de la plongeuse devrait être autopsié dans la journée de mardi.

Un spot de plongée qui n'est pas particulièrement dangereux