Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une nuit avec la police de Cagnes et Saint-Laurent : prévention dans les bars, contrôle routier et saisie de drogue

-
Par , France Bleu Azur

Cet été, la police mène des opérations de prévention auprès des restaurateurs, gérants de bars ou discothèques sur le port de Saint-Laurent-du Var pour que les nuits se passent bien. Les contrôles routiers sont renforcés à Cagnes-sur-Mer face aux infractions liées à l'alcool et à la drogue.

Un contrôle routier à Cagnes-sur-mer dans la nuit de mardi à mercredi
Un contrôle routier à Cagnes-sur-mer dans la nuit de mardi à mercredi - Police nationale 06

Cagnes-sur-Mer, France

Sur le port de Saint-Laurent, une opération de prévention et de sensibilisation a eu lieu mardi soir auprès des restaurateurs, patrons de bars et gérants d'établissements de nuit. Il est 22h30 et l'objectif est de rappeler les règles en matière de vente d'alcool (interdite aux mineurs), le respect des heures de fermeture, ou la législation en matière de nuisances sonores. Des policiers nationaux, des renforts saisonniers de CRS, des réservistes de la police nationale et des motards sont présents.

Reportage

"Rien que la présence d'hommes en tenue est dissuasive et peut apaiser les tensions. La grande majorité des établissements respecte les règles, mais on est là pour leur rappeler une législation évolutive. On rassure, on prévient, on explique, on occupe le terrain." -Vincent Leblond commissaire de Cagnes-sur-mer et Saint-Laurent-du-Var

Des riverains du port, des plaisanciers qui dorment à bord de leurs bateaux se plaignent parfois du bruit, mais il est logique l'été que les touristes profitent de leurs soirées. "Il s'agit de trouver un juste équilibre entre les commerçants, la clientèle, les habitants, en limitant les cris en terrasse, en baissant la musique à l'extérieur", explique le commissaire Leblond. 

Occuper le terrain et prendre contact

Une gérante de discothèque l'interpelle : "On vous voit moins à certaines heures, aux sorties de boites, c'est dommage, c'est souvent au cœur de la nuit que les incidents ont lieu, même si cet été c'est plus calme, il y a moins de casse". Il y a deux ans, sur la terrasse d'une boite de nuit, un coup de feu avait été tiré à l'heure de la fermeture, il y a eu des bagarres l'été dernier. L'occupation du terrain par des policiers en tenue ou en civil est aussi une réponse au sentiment d'insécurité. Un restaurateur commente : "Vos collègues de la BAC m'ont donné leurs coordonnées, si j'ai un souci je peux les appeler. Ça me rassure car je suis souvent seul au moment de boucler la caisse à la fermeture."

Lutte contre l'alcool au volant

Il est minuit quand le contrôle routier s'organise sur la route du bord de mer à Cagnes, position stratégique entre Nice et Cannes pour couvrir les sorties de restaurants et les départs en boites de nuit. "Là aussi l’objectif est d’occuper le terrain, de se montrer au bord de la route, mais aussi de réprimer fortement les comportements irresponsables." 

En juillet, on dénombre 25 accidents corporels dont plus de la moitié liée à l'alcool. Autres fléaux, la consommation de drogue et la vitesse sur cette route. "On a aussi contrôlé en juillet neuf conducteurs sans permis de conduire et sept sans assurance", explique le commissaire Vincent Leblond. 

Contrôle positif et saisie de drogue

Les policiers sont munis de flyers qu'ils distribuent aux pilotes de deux-roues ou aux conducteurs de voitures concernant la consommation d'alcool, ils sont aussi munis de kits salivaires pour détecter la consommation de drogue. 

"La consommation de drogue génère des comportements très dangereux sur la route, des conducteurs perdent leurs repères en matière de distance de sécurité, de vitesse, de respect des autres."

Un conducteur de 25 ans est alors contrôlé positif. "J'avais fumé du cannabis la veille" dit-il. Comme tous ses passagers, ils rentrera à pied, la voiture emmenée à la fourrière. "Il faudra attendre le résultat de la prise de sang pour connaitre la concentration de principe actif, avant que l'autorité judiciaire prenne une décision en fonction des antécédents du conducteur et propose une sanction adaptée" précise le commissaire. La semaine dernière, un conducteur sans permis récidiviste et positif au contrôle stupéfiant a été condamné à un an de prison dont six mois ferme par le tribunal correctionnel de Grasse avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans, une réponse judiciaire forte à la délinquance de la route. 

La soirée se termine par l'arrestation de quatre hommes âgés de 24 à 30 ans, soupçonnés de trafic de drogue. Contrôlé, le conducteur d'une Mercedes Classe A tente de dissimuler dans son caleçon un pochon de 21 grammes de cocaïne. Sont découverts dans la voiture plus de 700 euros en liquide ainsi qu'un sachet contenant quatre grammes de résine de cannabis. Les hommes sont placés en garde à vue, une enquête est ouverte. 

Le commissaire Vincent Leblond et ses équipes à Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent - Aucun(e)
Le commissaire Vincent Leblond et ses équipes à Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent - Police nationale 06
Après l'opération sensibilisation sur le port de Saint-Laurent, un contrôle routier est organisé  - Radio France
Après l'opération sensibilisation sur le port de Saint-Laurent, un contrôle routier est organisé © Radio France - Marion Chantreau