Faits divers – Justice

Un couple de randonneurs des Pyrénées-Orientales évite de justesse une nuit dans le froid

Par Stéfane Pocher, France Bleu Roussillon mercredi 26 octobre 2016 à 19:44

LE LAC DES BOUILLOUSES (PYRENEES ORIENTALES)
LE LAC DES BOUILLOUSES (PYRENEES ORIENTALES) © Maxppp - FRANCK FOUQUET

Deux Perpignanais se sont perdus mardi à 2 200 mètres d'altitude dans le secteur du lac des Bouillouses. Ils étaient partis randonner le matin. Ils ont été retrouvés vers 21h par les secours. Heureusement, ces promeneurs avaient leur téléphone portable.

C’est assez régulier que des randonneurs s’égarent dans ce secteur. Mais en cette période, il y a beaucoup moins de monde qu’en plein été. Et forcément, sans carte, ni repère visuel il est difficile de retrouver son chemin, sauf pour ceux qui connaissent bien l’endroit. Des cueilleurs de champignons s’égarent régulièrement.

Des sentiers mal balisés

Ce couple de retraités perpignanais est parti en balade en début de matinée. Et ce n’est que vers 16h qu’ils ont vraiment appelé les secours. Le mari, le plus âgé est atteint de la maladie d’Alzheimer et a des difficultés pour se déplacer. Forcément, ils se sont été inquiétés de passer la nuit dehors.

L'homme et son épouse âgée de 66 ans ont d'abord été guidés par téléphone. Malgré les conseils des secours, impossible pour eux de se repérer et de retrouver le gîte des Bouillouses, d'où ils sont partis. Une équipe s’est alors rendue sur place leur évitant une nuit bien fraîche.

Retrouvés après 21h

Comme quoi il vaut mieux avoir son téléphone portable avec soi. C’est très utile. À condition d’avoir du réseau et une batterie bien chargée.

Pour appeler les secours en montagne, appelez le 112

Partager sur :