Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une partie de Guéret privée d'électricité pendant 40 minutes

-
Par , , France Bleu Creuse

Après avoir manifesté devant la préfecture de la Creuse en fin de matinée, les agents d'Enedis ont provoqué jeudi 19 septembre une coupure d'électricité dans une partie de l'agglomération de Guéret entre 11h30 et 12h10.

Une quarantaine de personnes ont manifesté devant la préfecture de la Creuse ce jeudi 19 septembre
Une quarantaine de personnes ont manifesté devant la préfecture de la Creuse ce jeudi 19 septembre © Radio France - Benjamin Billot

Guéret, France

Une coupure sauvage qui a duré 40 minutes et organisée par CGT-Energie a impacté une partie de l'agglomération de Guéret ce jeudi en milieu de journée. 

Des feux tricolores qui ne fonctionnent pas, certains magasins sans caisses enregistreuse ni éclairage, et des foyers sans électricité. Le message des agents grévistes d'Enedis n'est pas passé inaperçu. À l'origine de cette coupure, des manifestants qui se sont introduits dans le poste-source de Guéret, sur la route de Glénic. 

Les agents grévistes en guerre contre Hercule

La coupure visait plus particulièrement le magasin Leclerc de Guéret car l'enseigne a une filiale de distribution d'électricité au niveau national. Ironiquement, la coupure a impacté de nombreux magasins à Guéret, mais pas Leclerc, car ils disposent d'un groupe électrogène qui a pris le relais pendant la coupure.  

La grève est dirigée contre le projet de réorganisation d'Enedis présenté par le PDG du groupe ce jeudi. Le mouvement national a donc été suivi en Creuse. Une manifestation a eu lieu dans la matinée devant la préfecture du département à Guéret.  Une quarantaine d'agents d'Enedis étaient rassemblés. Une délégation a été reçue par Pascale Ximénès, la directrice de cabinet de la préfecture. 

Une manifestation contre la privatisation de l'électricité, symbolisée par le projet de réorganisation de l'entreprise publique baptisé "Hercule". "C'est le démantèlement de l'EDF. Avec un groupe bleu qui comprendrait le nucléaire et tout ce que les investisseurs ne veulent pas parce que ça ne rapporte pas d'argent. Et dans le groupe vert, Enedis, Dalkia, plusieurs entités privées et publiques destinées à être ouverte au capital à 35%. C'est la privatisation de la distribution, avec in fine des prix qui augmentent, des dépannages moins efficaces et des effectifs qui vont baisser, explique Emmanuel Serret, secrétaire CGT-Energie Montluçon-Guéret.

Choix de la station

France Bleu