Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une partie de la centrale nucléaire du Blayais évacuée ce mercredi

-
Par , France Bleu Gironde

Un bâtiment d'une unité de production de la centrale nucléaire située à Braud-et-Saint-Louis a été évacué ce mercredi dans l'après-midi. 118 personnes ont dû quitter les lieux car les mesures de radioactivité ont dépassé le seuil autorisé.

Centrale nucléaire. Image d'illustration.
Centrale nucléaire. Image d'illustration. © Maxppp

Une partie de la centrale nucléaire du Blayais , située à Braud-et-Saint-Louis, a été évacuée ce mercredi en fin de journée. 118 personnes ont dû quitter l'un des bâtiments. Les mesures de radioactivité ont dépassé le seuil autorisé , mais il n'y a pas eu de contamination.

500 becquerel par mètre cube

Il s'agit du bâtiment du réacteur numéro 4, qui est à l'arrêt depuis le 21 mai en raison de travaux dans le cadre de sa troisième visite décennale. Des travaux qui vont durer tout l'été. 118 personnes y travaillaient, quand une balise qui détecte la radioactivité s'est déclenchée . L'espace de quelques secondes, ce taux est monté à 500 becquerel par mètre cube. Les employés de la centrale ont été examinés par des médecins, mais ils n'ont relevé aucune trace de contamination . Les 118 salariés ont donc pu regagner leur domicile.

Une défaillance sur le système de ventilation

Une enquête technique a été rapidement menée sur la balise en question, ce qui a permis d'identifier une défaillance sur un système de ventilation et de filtration . L'accès au bâtiment a été autorisé de nouveau vers 21 heures ce mercredi soir.

Pas d'inquiétude à avoir selon la direction

La direction de la centrale se veut rassurante, mais cet incident ne manquera pas d'apporter de l'eau au moulin des antinucléaires, telle quel'association Tchernoblaye , qui réclame depuis des années la fermeture de cette centrale en service depuis 1981 .