Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une partie de pétanque qui dégénère au tribunal de Bergerac

-
Par , France Bleu Périgord

L'été dernier à Queyssac en Dordogne une partie de pétanque avait mal tourné pour un jeune de 28 ans. Son adversaire plus âgé, agacé par son comportement, l'avait frappé au visage entraînant un traumatisme crânien.

Charles Baptiste la victime du procés
Charles Baptiste la victime du procés © Radio France - Jeanne marie Marco

Queyssac, France

Personne n'aurait pu imaginer que le tournoi de pétanque du petit village de Queyssac en Dordogne tournerait mal un jour. L'été dernier, le 1er août 2015, un jeune bergeracois de 28 ans a été violemment agressé par un de ses adversaires agacé par son comportement taquin.

Au moment de compter les points

L'après-midi avait pourtant bien commencé pour Charles Baptiste et un de ses amis. Les deux jeunes d'une vingtaine d'années participaient à l'annuel tournoi de pétanque organisé à Queyssac tout près de Bergerac. Il faisait beau et chaud et les deux amis consomment pas mal d'alcool ce jour-là, une vingtaine de bières chacun. En début de soirée, vers 21 heures, les deux jeunes, déjà bien alcoolisés, entament une partie de pétanque avec deux retraités d'une soixantaine d'années. Le comportement "taquin" du jeune binôme agace très vite les deux sexagénaires venus participer sérieusement au concours. La partie dégénère au moment de compter les points. Le retraité de 62 ans donne un coup au visage à Charles Baptiste, il tombe au sol inanimé.

Traumatisme crânien

Aujourd'hui Charles Baptiste va bien, il a repris une vie à peu près normale mais il revient de loin. Sa chute sur le terrain de pétanque a entraîné chez lui un traumatisme crânien. Le jeune bergeracois avait dû être évacué par hélicoptère vers le CHU de Bordeaux. Après une opération plongé dans un coma artificiel, il y est resté hospitalisé un peu plus d'un mois. Ses blessures ont entraîné 30 jours d' ITT (incapacité temporaire de travail).

Frapper pour un jeu c'est impensable — Charles Baptiste la victime

Le jeune père de famille, toujours fragile psychologiquement, n'a toujours pas repris son activité professionnelle. Charles Baptiste reconnait avoir beaucoup bu ce soir-là mais il trouve malheureux d'en être arrivé là " j'ai de la peine pour cet homme parce que je me dis que c'est quelqu'un qui devrait être suivi et qui doit être drôlement mal dans sa tête pour pouvoir se permettre d'infliger des coups gratuitement".

Charles Baptiste ne comprend pas comment la partie a ainsi dégénéré

Prison avec sursis pour le retraité

Le tribunal correctionnel de Bergerac a condamné le retraité porteur du coup a **10 mois de prison avec sursis**, il n'ira donc pas en prison. Au titre du préjudice d'affection, cet homme de 62 ans devra également verser une somme d'argent à l'épouse et la jeune fille de la victime. Le retraité, arrivé en retard à l'audience avec son avocat, n'a pas pu être entendu sur les "faits" par le tribunal.  
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu