Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une patiente hystérique arrache les cheveux d'une infirmière à Marseille

mercredi 19 août 2015 à 18:29 Par Martin Cotta, France Bleu Provence

En l'espace de trois semaines, l'hôpital de La Timone à Marseille a été le théâtre de deux agressions très violentes sur du personnel de nuit. Une des victimes témoigne pour France Bleu Provence.

L'hôpital de La Timone à Marseille
L'hôpital de La Timone à Marseille © MaxPPP

Dans la nuit du 5 au 6 août, Parisa, 29 ans, infirmière à l'hôpital de La Timone à Marseille, accompagne une patiente aux toilettes. Déjà très énervée car cette dernière a attendu trois quarts d'heure avant d'être prise en charge, la patiente simule un malaise pour être prioritaire aux WC.

Pas dupe, Parisa explique le caprice à l'infirmière en chef, plongeant la malade dans un état d'hystérie total . L'infirmière raconte : "Elle m'a agrippé par les cheveux, jeté au sol en me donnant des coups de pieds et des coups de poings. Ensuite la patiente m'a menacé de mort.

On a même retrouvé une touffe de cheveux par terre. Puis un collègue infirmier est arrivé pour la contenir. Ils ont fini à quatre dessus pour la maîtriser . Pour finir, les agents de sécurité l'ont mise sur un brancard pour la sédater ."

La patiente avait déjà bien usé la patience des pompiers à son entrée à l'hôpital , en les insultant et en se levant de son brancard alors qu'elle avait ordre de ne pas bouger après son accident de voiture et des douleurs aux cervicales.

Parisa jette l'éponge ?

En arrêt maladie pour plusieurs semaines, Parisa songe à quitter définitivement l'hôpital . Réserviste pour l'armée française, la jeune femme part en mission au Mali, pour deux mois, en tant qu'infirmière bien sûr.

Est-ce que ce genre de patient mérite que je le soigne ? — Parisa, infirmière agressée à la Timone

La nuit, c'est plus difficile

Cette agression met en lumière les difficultés éprouvées par les équipes de nuit à La Timone mais aussi à l'hôpital de La Conception juste à côté. D'après Parisa, il est fréquent qu'un infirmier finisse sa nuit au commissariat de police pour porter plainte à cause de patients trop agressifs .

L'ambiance générale, très électrique, dans les différents services des hôpitaux de Marseille s'explique aussi par un manque de temps d'après Danielle Ceccaldi, représente CGT Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille : "On rentre dans les chambres, bonjour madame, je viens vous faire ça, et on repart tout de suite " explique-t-elle. "Avant on pouvait parler avec le patient plus longtemps, plaisanter avec lui pour qu'il oublie ses malheurs " finit cette infirmière de métier.

D'après l'Observatoire de la Violence en milieu de Santé , les agressions dans les hôpitaux augmentent. L'année dernière plus de 12 000 agressions ont été recensés (contre 11 000 en 2012). Dans 78% des cas, les agressions sont commises envers le personnel hospitalier.

A lire aussi : le rapport annuel de l'Observatoire de la Violence en milieu de Santé

<div class="rfb-player-button-container rfb-player-button-container-style-inline" data-wc-id="inline-player" id="A_Ltta62""><a target="_blank" href="#" class="rfb-player-load-media rfb-player-button rfb-player-button-style-play-btn-outline-white" player-source-type="expression" title="A La Timone, le reportage France Bleu Provence de Martin Cotta" data-asset-xtname="Extrait::A_La_Timone,_le_reportage_France_Bleu_Provence_de_Martin_Cotta::A_La_Timone,_le_reportage_France_Bleu_Provence_de_Martin_Cotta" data-player-mediaType="AOD" data-media-infos="{"title":"A La Timone, le reportage France Bleu Provence de Martin Cotta","authors":[],"chapo":"","visual":""}" data-player-media="{"sources":[{"name":"A La Timone, le reportage France Bleu Provence de Martin Cotta","url":"https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/bleu/sons/2015/08/s34/net-fbr13a-aae1df43-1f13-4947-a90c-cddfd9809bf6.mp3&quot;}],&quot;timeMap&quot;:[{&quot;data&quot;:{&quot;expressionUuid&quot;:&quot;null&quot;,&quot;conceptUuid&quot;:&quot;null&quot;,&quot;category&quot;:&quot;en_attendant_taxo&quot;,&quot;stationId&quot;:56}}],&quot;type&quot;:&quot;aod&quot;,&quot;clipType&quot;:&quot;extraits&quot;,&quot;export&quot;:&quot;https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=aae1df43-1f13-4947-a90c-cddfd9809bf6&quot;,&quot;extract&quot;:{&quot;title&quot;:&quot;A_La_Timone,_le_reportage_France_Bleu_Provence_de_Martin_Cotta&quot;,&quot;id&quot;:&quot;aae1df43-1f13-4947-a90c-cddfd9809bf6&quot;},&quot;mediaInfos&quot;:{&quot;extract&quot;:{&quot;title&quot;:&quot;A_La_Timone,_le_reportage_France_Bleu_Provence_de_Martin_Cotta&quot;,&quot;id&quot;:&quot;aae1df43-1f13-4947-a90c-cddfd9809bf6&quot;},&quot;clipType&quot;:&quot;extraits&quot;}}" >

A La Timone, le reportage France Bleu Provence de Martin Cotta

"On a retrouvé une touffe de cheveux par terre"