Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une patiente se perd et meurt dans l'hôpital : procès à Valence

mercredi 2 octobre 2013 à 11:34 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

Ce drame avait eu lieu en 2006. L'hôpital de Valence, dans la Drôme, était poursuivi ce mardi devant le tribunal pour "imprudence" et "négligence". A l'époque des faits, une femme de 77 ans est décédée à quelques mètres de sa chambre et son corps n'avait été retrouvé que 12 jours plus tard.

Il avait fallu 12 jours pour retrouver le corps de la patiente (photo d'illustration)
Il avait fallu 12 jours pour retrouver le corps de la patiente (photo d'illustration) © Maxppp

C'est une histoire difficilement concevable : au printemps 2006, une patiente souffrant d'Alzheimer fugue de sa chambre. Elle se perd dans une aile de l'hôpital de Valence en travaux, s'y retrouve enfermée pendant 12 jours et meurt finalement de déshydratation. Mardi après-midi, l'hôpital de Valence était a la barre du tribunal en tant que "personne morale" pour répondre d'homicide involontaire.L'avocat du fils de la victime en est persuadé, l'hôpital a commis plusieurs fautes et négligences qui ont conduit à la mort de cette patiente de 77 ans.

Hopital Valence, procès négligence, patiente perdue, retrouvée morte 12 jours après. SOn de l'AVOCAT

Pour les deux filles et le fils de la patiente, il est inconcevable de mourir à l'étage même de sa chambre, juste derrière une porte coupe-feu.L'une de ses filles, Elisabette, pense que sa mère voulait sans doute rentrer chez elle mais qu'elle s'est perdue.

Hopital Valence, procès négligence, patiente perdue, retrouvée morte 12 jours après. SON de la FILLE

Son fils, Jaime, ne décolère pas, persuadé que sa mère a vécu un calvaire avant de mourir, à cause de la direction de l'hôpital.

Hopital Valence, procès négligence, patiente perdue, retrouvée morte 12 jours après. SON du FILS

L'avocat de l'hôpital estime qu'aucune responsabilité ne pouvait être retenue contre son client. Le tribunal correctionnel de Valence donnera sa décision le 26 novembre.

A lire aussi : "L'hôpital de Valence condamné pour la première fois au pénal pour homicide involontaire"