Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Attentat déjoué dans un Thalys en 2015 : une personne interpellée en Seine-Maritime

mercredi 22 novembre 2017 à 14:07 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Nord et France Bleu

Plus de deux ans après l'attaque du Thalys reliant Amsterdam à Paris, un homme a été interpellé mardi en Seine-Maritime et il a été placé en garde à vue.

Le 21 août 2015, l'attaque déjouée dans un thalys fait trois blessés dont deux graves
Le 21 août 2015, l'attaque déjouée dans un thalys fait trois blessés dont deux graves © Maxppp - Pascal Bonnière

Seine-Maritime, France

Nouvelle arrestation dans l'enquête sur l'attentat déjoué dans un train Thalys en 2015 : un homme a été interpellé mardi en Seine-Maritime et placé en garde à vue.

Il serait un un proche de l'entourage de Redouane Sebbar, mis en examen le 27 octobre dernier pour "complicité de tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle", dans le cadre de l’information judiciaire ouverte à la suite de l'attaque déjouée dans le Thalys.

Redouane Sebbar est aussi un proche d'Abdelhamid Abaaoud, soupçonné d'avoir ordonné l'attaque cette attaque dans le train Amsterdam-Paris et soupçonné d'être le cerveau des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.

Un carnage évité par des militaires

Le 21 août 2015, Ayoub El Khazzani, un jeune marocain de 25 ans à l'époque, avait blessé deux passagers à bord d'un Thalys Amsterdam-Paris, alors que le train arrivait à hauteur de Oignies dans le Pas-de-Calais.

N'écoutant que leur courage, un passager britannique, Chris Norman, et trois jeunes américains, Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sadler, avait finalement réussi à maîtriser le tireur armé d'un fusil d'assaut. Un acte héroïque qui leur avait valu de recevoir trois jours plus tard la Légion d'honneur lors d'une cérémonie à l'Elysée.