Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un ancien proviseur gardois lance une pétition contre l'anonymat sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Un proviseur gardois à la retraite, Dominique Ratier, a lancé une pétition contre l'anonymat sur les réseaux sociaux. Il entend ainsi lutter contre la haine qui se répand sur le net. 1500 personnes ont déjà signé.

Dominique Ratier, à l'initiative de la pétition contre l'anonymat sur les réseaux sociaux
Dominique Ratier, à l'initiative de la pétition contre l'anonymat sur les réseaux sociaux © Radio France - Laurent Gauriat

Saint-Hippolyte-du-Fort, France

A 67 ans, Dominique Ratier a décidé de partir en guerre contre l'anonymat sur Twitter  et Facebook. Cet ancien surveillant devenu professeur, puis chef d'établissement a été victime et témoin ces dernières années d'actes de harcèlement sur les réseaux sociaux. Il veut que cela cesse. Pour lui, une seule solution: interdire l'anonymat plutôt que de modérer certains propos.

La police du net ne serait à ses yeux qu' "un pansement sur une plaie qui ne cesse de s'infecter".  

Je ne veux pas d'une société ou l'anonymat deviendrait une règle de vie 

Dominique Ratier

Les adolescents sont les plus vulnérables 

Celui qui partage son temps entre la Guadeloupe et Saint Hippolyte du Fort dans le Gard sait que certains propos tenus sur des comptes anonymes font de graves dégâts.

Les populations les plus vulnérables sont les adolescents qu'il a eu en cours. Il faut les protéger car les attaques sans nom font de gros dégâts, alors il a décidé d'agir en lançant une pétition au moment ou un projet de loi est en discussion au parlement. 

Dominique Ratier pense que cette initiative ne va pas dans le bon sens. Pour lui, les politiques prennent le problème à l'envers: "La haine se déverse sur internet et plutôt que de tenter de l'éradiquer, ils cherchent des moyens de minorer ses effets".

Une pétition pour envoyer à Emmanuel Macron

Ce militant qui veut lutter contre tout type de discrimination pense au contraire qu'il serait plus intéressant et efficace de s’attaquer à la cause du mal plutôt que de soigner ses effets. Voilà pourquoi il entend bien réunir un maximum de signatures dans une pétition  qu'il compte envoyer au président de la république Emmanuel Macron. 

La pétition " Contre l'anonymat sur les réseaux sociaux" est à retrouver sur change.org