Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une plainte déposée contre l'hôpital de Bourgoin-Jallieu après la chute mortelle d'une patiente

jeudi 23 novembre 2017 à 20:53 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Une plainte a été déposée contre l'hôpital de Bourgoin-Jallieu, en Isère, après le décès d'une patiente. La femme de 74 ans, placée sous curatelle et qui souffre de troubles psychiatriques, est morte quelques heures après avoir sauté de la fenêtre, dans la nuit de lundi à mardi.

La direction du CHPO parle d'un personnel "choqué" après ce drame.
La direction du CHPO parle d'un personnel "choqué" après ce drame. © Maxppp -

Bourgoin-Jallieu, France

Cette patiente de 74 ans, originaire de Saint-Quentin-Fallavier, a été conduite lundi à l'hôpital Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu pour une crise de démence. Très agitée, elle embête le personnel, d'autres malades, insulte et griffe. La décision est prise de la placer sous contention, pour sa sécurité et celle des autres personnes. Elle se trouve dans une chambre avec fenêtre verrouillée. Il est alors 23 heures.

Quand le personnel repasse la voir à minuit - une heure avant ce qui était prévu - elle n'est plus là et aucune trace d'elle à proximité. Le service de sécurité est prévenu, tout comme la police. C'est quelques minutes plus tard qu'on découvre que la fenêtre d'une pièce est ouverte. Cette pièce, c'est un bureau à l'opposé de la chambre de la dame. Et comme c'est un bureau, qui devait être prochainement transformé en chambre, la fenêtre n'a pas de système de verrouillage.

Enquête ouverte par le parquet

La dame fait une chute de six mètres. Transportée à l'hôpital Herriot de Lyon, elle y décède quelques heures après. Que s'est-il passé ? La contention a-t-elle été mal posée ? Un autre patient, qui se serait introduit dans la chambre, l'a-t-il libérée de ses liens ? Le matériel est-il en cause ? C'est ce que devra déterminer l'enquête. Le personnel est en cours d'audition. Un personnel "choqué" ,selon la direction de l’hôpital, qui a mis en place une cellule psychologique. Une enquête interne a été ouverte par l'hôpital pour savoir quels aspects peuvent être améliorés après ce drame.

La fille de la victime, qui a été reçue par des cadres de l'établissement, estime qu'il y a défaut de surveillance de la part du CHPO d'après une source proche du dossier. Le parquet a ouvert une enquête "en recherche des causes de la mort". Pour sa part, l'Agence Régionale de la Santé n'a pas diligenté d'enquête pour l'instant.