Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Strasbourg : la justice saisie contre une femme qui critique les musulmanes voilées sur Facebook

jeudi 24 août 2017 à 19:24 Par Céline Rousseau et Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Le parquet de Strasbourg va être saisi par le Collectif contre l'islamophobie en France, dans une affaire de photos de femmes voilées. Elles ont été postées sur Facebook par une femme qui s'indignait de leur nombre sur la plage installée cet été à Strasbourg.

En France depuis 2010, le port du voile en tant que signe religieux n'est interdit qu'au sein de l'école - illustration
En France depuis 2010, le port du voile en tant que signe religieux n'est interdit qu'au sein de l'école - illustration © Maxppp -

Strasbourg, France

Le Collectif contre l'islamophobie en France annonce qu'il va saisir la justice à Strasbourg suite à l'affaire des photos de femmes voilées. Ces sept photos ont été prises le 21 août aux Docks d'été à Strasbourg, avant d'être postées sur Facebook par leur auteur Julia Zborovska. Les visages des femmes n'étaient pas masqués.

Sur le post on peut lire : "voilà une heure passée au Rivetoile plage à Strasbourg - capitale de l'Europe, la ville des droits de l'Homme... c'est claire ce n'est pas la ville des droits de la femme... Liberté, égalité entre hommes et femmes ? il y a plus de femmes voilées que de petites filles en petites robes et des petites jupes... moi perso ça me choque. PS : Et la peine de me parler de droit à l'image, avec leur camouflage, personne ne va les reconnaître !"

Le post Facebook qui va faire l'objet d'une plainte du Collectif contre l'islamophobie en France - Aucun(e)
Le post Facebook qui va faire l'objet d'une plainte du Collectif contre l'islamophobie en France

Je suis tout sauf raciste, fasciste ou nationaliste" - Julia Zborovska, l'auteur du post Facebook, au micro de France Bleu Alsace

C'est au nom du féminisme que Julia Zborovska, 40 ans, affirme avoir publié ces photos sur son compte Facebook : "je suis surprise et un petit peu choquée par beaucoup de haine et de colère. Ce n'était pas le but de provoquer ce conflit. Mon message était plus féministe que raciste. Mon seul regret est de ne pas avoir caché les visages des femmes. Ce sont les tenues que je voulais prendre en photo. Je suis tout sauf raciste, fasciste ou nationaliste".

Ce post reprend la thèse de l'invasion musulmane" - Lila Charef du Collectif de lutte contre l'islamophobie en France

Sauf que son post a été largement diffusé et commenté sur des sites identitaires, racistes et xénophobes et a suscité l'indignation du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF). "Ce post reprend ni plus ni moins la thèse du grand remplacement développée par l'extrême droite, celle de l'invasion musulmane", explique Lila Charef, qui co-dirige le CCIF. "Sans compter que ce sont des clichés volés de femmes qui profitaient tranquillement de la plage de Strasbourg".

Le collectif a annoncé son intention de saisir le parquet de Strasbourg et va demander à l'employeur de la jeune-femme, une salle de fitness de Bischheim, où elle officie comme coach, de la sanctionner. Son post a également provoqué la colère de plusieurs clients de cette salle qui appelaient à la boycotter.