Faits divers – Justice

Une prof de sport agressée à Nantes, le lycéen déféré devant le parquet des mineurs

Par Boris Hallier, France Bleu Loire Océan et France Bleu mercredi 16 septembre 2015 à 16:06

Illustration voiture de police
Illustration voiture de police © Radio France

L'enseignante s'est fait frapper alors qu'elle tentait de mettre fin à une bagarre entre deux élèves du lycée professionnel Michelet à Nantes, mardi. L'agresseur a ensuite quitté les lieux. L'enseignante, elle, est sous le choc et légèrement blessée. Elle est en arrêt de travail.

Plusieurs classes sont rassemblées sur l'hippodrome de Petit-Port à Nantes. Il est 11h30 lorsque une bagarre éclate entre deux lycéens de seconde. Des coups sont échangés. L'un des deux élèves profère des menaces de mort. 

La prof d'EPS tente alors de les séparer. Mais celui qui agressait l'autre élève n'accepte pas. Il s'en prend à son enseignante. La frappe au visage à plusieurs reprises. Selon des témoins, il la frappe alors qu'elle est au sol. Heureusement, d'autres professeurs présents sur le stade interviennent. "L'enseignante était dans son rôle. Elle a réagit avec sang froid et professionnalisme", estime Philippe Carrière, directeur de l'Académie de Nantes 

L'agresseur en garde à vue

L'enseignante est emmenée à l'hôpital. Elle est légèrement blessée notamment au niveau des cervicales et sous le choc. Son élève-agresseur, lui, prend la fuite. La police l'interpelle finalement en milieu d'après-midi. Il est placé en garde à vue. Et reconnaît une partie des faits. Il a été déféré devant le parquet des mineurs de Nantes. Ce lycéen avait déjà posé des problèmes puisqu'il avait été exclu de l'un des ses collèges. 

"Tous le monde a été surpris au lycée Michelet. Depuis ma prise de poste il y a un an, je n'ai jamais entendu parler d'un tel acte de violence", assure Philippe Carrière, le directeur d'Académie.