Faits divers – Justice

Une quarantaine de tourangeaux engagés dans une action de groupe contre BNP

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine lundi 19 septembre 2016 à 11:58

La BNP à Paris
La BNP à Paris © Maxppp - Peter Kneffe

L'UFC Que Choisir engage une action de groupe contre la BNP Paribas pour pratique commerciale trompeuse. 5000 clients auraient été lésés par des promesses de rentabilité liées à un fond de placement. Une quarantaine de tourangeaux ont décidé d'engager une action contre la banque, via l'UFC.

L'UFC Que Choisir engage une action de groupe contre la BNP Paribas pour pratique commerciale trompeuse. C'est le dernier rebondissement de l'affaire "Jet 3". Ces fonds de placement qui devaient rapporter trois fois leur mise aux épargnants et qui leur auraient fait perdre 28 millions d'euros au total.

5000 clients de la BNP-Paribas, et parmi eux une quarantaine de Tourangeaux, en ont été victimes. Si la BNP Paribas a déjà été condamnée en correctionnelle à 187.000 euros d'amende, l'UFC-Que Choisir espère obtenir l'indemnisation de toutes les victimes grâce l'action de groupe. Jean Béréhar, un retraité de Joué-les-Tours, est dans la liste.

Jean Béréhar a perdu 2300 euros, sur 30.000 euros investis. On lui avait pourtant notifié qu'il était sûr de récupérer sa mise de départ

Pour Jean Béréhar, le placement s'annonçait juteux. Porté par des noms alléchants, Sony, Coca Cola, HSBC ou encore Axa-Assurance, il devait tripler son capital en 10 ans ou récupérer l'investissement initial en cas de pertes. Jean Béréhar n'avait donc aucune raison de ne pas faire confiance à son conseiller financier. Et pourtant,  à l'arrivée, une perte de 2300 euros pour Jean Béréhar sur un capital initial de plus de 30 000.

Des frais de gestion de 10% ?

Alors en quoi la banque s'est-elle rendue coupable de pratique commerciale trompeuse dans l'affaire? Pour Jean Vernet, de l'UFC Que Choisir en Touraine, la réponse est limpide. "La banque n'a jamais précisé que dans le placement, 10% de la somme serait amputée de frais de gestion", précise-t-il. L''action de groupe engagée par l'UFC Que Choisir contre la BNP Paribas devrait permettre à Jean Béréhar d'être indemnisé sans avoir à payer la procédure.

Pour pouvoir bénéficier des résultats de l'action collective engagée auprès des tribunaux contre BNP Paribas, il faut d'abord se faire connaître auprès de l'UFC Que Choisir en se rendant à l'adresse mail suivante: jet3@quechoisir.org.