Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une quinzaine d'enfants hospitalisés après des vomissements dans une école de La Souterraine

Seize élèves scolarisés à la Souterraine ont été hospitalisés ce jeudi à Guéret et à Limoges. Certains enfants ont vomi, d'autres ont eu mal à la tête, juste après le repas de la mi-journée. Des analyses sont en cours pour déterminer s'il s'agit d'une intoxication alimentaire.

L'école Tristan L'Hermite
L'école Tristan L'Hermite © Radio France - Clément Conte

La Souterraine, France

Une quinzaine d'enfants de l'école primaire Tristan L'Hermite de la Souterraine et un élève de l'école maternelle Jules Ferry ont été pris de maux de tête, peu de temps après le repas du midi, ce jeudi 4 avril. Certains ont même vomi.  

Les petits de l'école primaire étaient âgés de 6 à 10 ans. Ils ont été rapidement auscultés par un médecin du SAMU et une équipe du SMUR 23. 

Pas d'inquiétude sur leur état de santé

Les autorités se veulent rassurantes sur leur état de santé. "Le bilan médical ne présente pas de caractère inquiétant", précise la préfecture de la Creuse dans un communiqué. 

Sept enfants ont néanmoins été transférés à l'hôpital de Guéret et neuf autres, vers celui de Limoges, afin de bénéficier d'une surveillance et d'un examen approfondi. Jeudi dans la soirée, tous les enfants, sortaient déjà des hôpitaux.

Une possible intoxication alimentaire

Il pourrait s'agir d'une intoxication alimentaire. Mais l'enquête doit encore le prouver. Le repas avait été préparé dans la cuisine centrale de La Souterraine. Des prélèvements ont été effectués sur la nourriture, dans cette cuisine et dans la cantine de l'école. 

Le Directeur académique des services de l’éducation nationale s’est déplacé sur les lieux.