Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une quinzaine de tombes catholiques profanées à Marseille

mardi 13 février 2018 à 18:00 - Mis à jour le mardi 13 février 2018 à 19:59 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu

A Marseille, plusieurs tombes ont été profanées au cimetière Saint-Louis, dans le 15e arrondissement. Les faits auraient eu lieu mercredi 7 février.

Une quinzaine de tombes catholiques profanées à Marseille (15e arrondissement)
Une quinzaine de tombes catholiques profanées à Marseille (15e arrondissement) © Maxppp -

Marseille 15, Marseille, France

C'est seulement en début de semaine que la police a été prévenue, mais la profanation remonte apparemment à mercredi dernier. Au total, une quinzaine de tombes catholiques ont été la cible des vandales.

Au total, dix chapelles sont endommagées, une urne a été vidée ; cinq livres funéraires et une dizaine d'amphores sont cassés. La raison ? Difficile à expliquer. Aucun motif apparent. Il n'y a sur place aucune revendication, ni inscription raciste, ni xénophobe. Un acte qui en tout cas fait réagir. 

De son côté le maire de Marseille ajoute, dans un communiqué, "Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés". 

Et Jean-Claude Gaudin s'engage : la ville va remettre en état les tombeaux profanés dans les plus brefs délais.