Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une rave-party géante dans les Cévennes

lundi 29 août 2016 à 6:26 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

Près de 7 000 fêtards sont réunis depuis ce dimanche matin sur un terrain du village de Portes dans les Cévennes. Une rave-party surprise étroitement surveillée par les pompiers, gendarmes et secours.

Près de 7000 raveurs réunis sur un terrain du village de Portes
Près de 7000 raveurs réunis sur un terrain du village de Portes © Radio France - Hugo Charpentier

La Grand-Combe, Sanilhac-Sagriès, France

La nuit comme le jour, la musique techno résonne à plusieurs kilomètres autour de la petite commune de Portes dans les Cévennes depuis dimanche matin tout près de La Grand-Combe.

Près de 7 000 fêtards venus des quatre de coins de la France, parfois de pays frontaliers : Belgique, Suisse ou Espagne pour cette rave-party. Leurs voitures et camions ont convergé à l'aube, dimanche matin. Sous un soleil de plomb, les raveurs n'ont qu'un seul but : vibrer, danser, prendre du bon temps.

Le risque d'incendie inquiète les autorités

Mais l'évènement inquiète un peu les autorités à cause notamment de la consommation d'alcool et de drogue mais aussi en raison d'un risque d'incendie en cette période estivale. Pour assurer la sécurité, un PC de crise des pompiers, gendarmes et préfecture a été installé dans les locaux de la mairie de La Grand-Combe.

L'événement pourrait durer jusqu'à mercredi.