Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une reconstitution est prévue fin septembre dans l'affaire Aboubacar Fofana

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Deux ans après le décès d'Aboubacar Fofana, tué par un tir de CRS dans le quartier du Breil à Nantes, une reconstitution est prévue dans un lieu tenu secret.

Des manifestants réclament justice pour Aboubacar Fofana.
Des manifestants réclament justice pour Aboubacar Fofana. © AFP - Estelle Ruiz

Sa mort avait embrasé les quartiers nantais. Le 03 juillet 2018 Aboubacar Fofana, 22 ans, mourrait lors d'un contrôle de police quartier du Breil à Nantes, victime du tir d'un CRS. Deux ans après le drame, le dossier est toujours à l'instruction. Une reconstitution est prévue fin septembre.

Selon nos informations il s'agit d'une reconstitution "hors sol." Pour des raisons de sécurité, elle n'aura pas lieu là où se sont déroulés les faits au 68 rue des plantes dans le quartier du Breil, mais dans un endroit éloigné des regards. Peut-être la cour d'une gendarmerie, en tous cas un endroit suffisamment grand pour y installer une voiture similaire à celle dans laquelle Aboubacar Fofana a perdu la vie. 

Première audition fin juin 2020

Le CRS mis en examen pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner a été entendu pour la première fois fin juin par le juge d'instruction à Nantes. Il a été question du parcours de vie de ce presque quinquagénaire à la carrière sans histoire. Lors de l'interrogatoire il a maintenu sa deuxième version des faits, non pas la légitime défense comme il l'avait d'abord dit, mais la version accidentelle

Conseil de discipline en 2019

L'an dernier le CRS qui a tiré sur Aboubacar Fofana a été sanctionné en conseil de discipline, puis il a repris le travail. Il n'est plus basé à Bergerac en Dordogne et il n'est plus CRS. Il reste en Nouvelle Aquitaine dans un autre département où il remplit des tâches administratives. Le juge a prévu de l'entendre à nouveau début septembre plusieurs jours avant la reconstitution.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess