Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une réunion de crise ce lundi à Rive-de-Gier pour que les cambriolages cessent

dimanche 11 mars 2018 à 18:52 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis le début de l'année, une quinzaine de cambriolages ou tentatives de cambriolages ont eu lieu dans des commerces de Rive-de-Gier (Loire). Une pétition a été lancée, la mairie réunit ce lundi midi les commerçants et la police.

Stéphane Garcin le patron du bar Le Pti Chaudron cambriolé à Rive-de-Gier
Stéphane Garcin le patron du bar Le Pti Chaudron cambriolé à Rive-de-Gier © Radio France - Jeanne Marie Marco

Rive-de-Gier, France

Les commerçants du centre-ville de Rive-de-Gier ne dorment pas bien depuis des semaines. Une quinzaine de cambriolages ou tentatives de cambriolages ont eu lieu depuis le début de l'année dans des commerces du coeur de ville. La  mairie organise une réunion de crise ce lundi midi à l'hôtel de ville.

Un boucher braqué deux fois en 24 heures

La semaine dernière pas moins de sept cambriolages ou tentatives de cambriolages ont eu lieu à Rive-de-Gier. La boucherie de la Boirie, située rue de la République, a même été ciblée deux fois en 24 heures, les voleurs sont repartis avec le fond de caisse la première fois et les mains vides la deuxième. Le boucher est installé dans la commune depuis seulement quatre mois.

Quelques jours plus tôt c'est le bar-tabac Le Pti Chaudron qui a été cambriolé pour la deuxième fois. Stéphane Garcin, le gérant, est dépité : "on a qu'une envie c'est de se barrer de cette ville". L'an dernier les voleurs sont repartis avec plus de 90.000 euros de cigarettes, "je venais d'être livré en tabac", explique Stéphane. Le gérant a récemment, avec l'aide des douanes, investi 11.000 mille euros pour sécuriser son officine.

Une pétition lancée

Meurtrie par la situation, une commerçante a décidé la semaine dernière de lancer une pétition pour dit-elle "alerter les pouvoirs publics". Stéphanie Amigues, de la boutique de vêtements Profils, est très engagée dans la vie de sa commune. Elle n'a pas supporté que son voisin le boucher soit visité deux fois : "je me suis mise à sa place quand j'ai démarré, et si ça m'était arrivée ? J'imagine ce qu'il ressent. Sur Facebook j'ai encouragé tout le monde à aller dans sa boucherie pour qu'il ait beaucoup de travail, ça compense avec le cambriolage".

Stéphane Amigues a lancé une pétition qu'elle a distribuée dans de nombreux commerces. En voici une partie du contenu : "Pétition à l'attention de Monsieur le Préfet de la Loire. Nous, habitants et acteurs de l'économie de Rive-de-Gier souhaitons la mise en place de mesures efficaces pour nous permettre de vivre et de travailler sans avoir à subir des incivilités, des nuisances sonores et des atteintes nocturnes à nos habitations ainsi qu'à nos entreprises".

Les réponses de la mairie

Une réunion est organisée ce lundi midi par le maire en présence de la police et des commerçants, plusieurs référents ont été désignés pour témoigner au nom de tous.

--> Le maire de Rive-de-Gier, Jean-Claude Charvin, est l'invité de France Bleu Saint-Etienne Loire ce lundi à 8h30

D'ores et déjà, la mairie annonce l'installation prochaine d'au moins quatre nouvelles caméras de vidéo-surveillance dans les quartiers qui "posent problème" nous dit-on. Le commissariat central de la police devrait également être rapproché du coeur de ville. Les rues dernièrement touchées par des cambriolages sont celles de la République, rue Claude-Drivon, rue Jules-Guesde et la rue du Canal.