Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Au Havre, une réunion de quartier très tendue se termine par le caillassage de la police

Mercredi soir, le conseil de quartier des Neiges au Havre s'est tenu dans une ambiance tendue. A l'extérieur, une trentaine de jeunes s'en sont pris aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres. Le maire, Jean-Baptiste Gastinne a quitté les lieux après avoir été chahuté par les riverains.

La police du Havre a dû faire face à une trentaine de jeunes qui les caillassaient mercredi soir, quartier des Neiges
La police du Havre a dû faire face à une trentaine de jeunes qui les caillassaient mercredi soir, quartier des Neiges © Radio France - Marie Rouarch

Le Havre, France

Le conseil de quartier des Neiges, au Havre, se déroulait mercredi soir rue du Homet dans une école.  A l'arrivée du chef de secteur de la police, qui participe habituellement à ce type de réunion, des jeunes lui ont jeté des bouteilles sur son véhicule. 

A l'intérieur de la salle, l'ambiance est également tendue. Environ 200 personnes sont présentes. Il s'agit des riverains venus écouter le maire Jean-Baptiste Gastinne évoquer notamment le projet de destruction du stade Eugène Friot, une structure qui n'est plus adaptée et dangereuse d'après la ville. 

Mais c'est le projet de construire un pôle multimodal sportif dans le quartier voisin qui suscite une vive réaction. Les habitants font part semble-t-il de leur désarroi, de leur sentiment d'abandon dans ce quartier.  Si bien qu'au bout d'une heure sur place, l'ambiance devenant franchement hostile, le maire quitte les lieux. La lunette arrière de sa voiture est brisée. La ville a d'ailleurs déposé plainte. 

Une fois l'élu parti, la police appelée en renfort doit faire face à une trentaine de jeunes qui la caillassent. Pour les faire reculer, des grenades lacrymogènes sont tirées. Finalement trois jeunes, connus des services de police, âgés de 13, 16 et 18 ans sont interpellés. Aucun blessé n'est a déploré. 

C'est une semaine bien chahutée pour le maire du Havre, après le conseil municipal de lundi soir, perturbé par le Collectif Havrais de défense de l'hôpital public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu