Faits divers – Justice

Une rivalité amoureuse au collège Saint-André de Colmar devant les assises du Haut-Rhin

Par Céline Rousseau et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu lundi 25 janvier 2016 à 12:09

Le collège Saint-André à Colmar
Le collège Saint-André à Colmar © Maxppp

Le procès d'un jeune homme de 20 ans s'est ouvert ce lundi devant la cour d'assises du Haut-Rhin. En janvier 2014, il avait poignardé son rival amoureux de plusieurs coups de couteaux devant le lycée Saint-André de Colmar.

Le procès qui s'est ouvert ce lundi matin devant la cour d'assises du Haut-Rhin est celui d'une rivalité amoureuse. Le 28 janvier 2014, Quentin, un lycéen de 18 ans avait poignardé son rival amoureux avec un couteau, devant le lycée Saint-André de Colmar. Il n'avait pas supporté que son ancienne petite amie entretienne une relation avec un autre garçon.

Le matin des faits, il s'était rendu dans son établissement scolaire et avait patienté dans les toilettes jusqu'à l'intercours, avant de se diriger vers son rival. Les deux adolescents avaient  échangé quelques mots, avant que *l'accusé ne poignarde le jeune garçon dans le dos __*à six reprises.

Jeune homme de bonne famille

La victime avait eu la vie sauve grâce à un enseignant de 60 ans qui s'était interposé. L'auteur des coups de couteau avait rapidement exprimé ses regrets, en affirmant qu'il ne voulait pas  tuer au départ son rival.

L'accusé est un jeune homme sans histoire, "issu d'une belle famille" selon son avocate. Il a obtenu son bac ES avec une mention bien. Quentin est actuellement détenu à la maison d'arrêt de Strasbourg.

Il comparaît pour tentative d'assassinat et risque la prison à perpétuité.

Partager sur :