Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une rupture mortelle aux assises des Deux-Sèvres

mercredi 6 février 2019 à 2:58 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Pendant trois jours, la cour d'assises des Deux-Sèvres se penche sur l'affaire Sophie Clerc, du nom de cette mère de famille de 46 ans tuée à Prahecq en mai 2016. Sur le banc des accusés, son ancien compagnon.

Le procès devant la cour d'assises des Deux-Sèvres va durer trois jours
Le procès devant la cour d'assises des Deux-Sèvres va durer trois jours © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Un homme de 52 ans est jugé à partir de ce mercredi devant la cour d'assises des Deux-Sèvres pour l'assassinat de son ancienne compagne. C'était le 25 mai 2016, à Prahecq. Sophie Clerc, une mère de famille de 46 ans, est tuée de deux balles de 22 long rifle devant son pavillon. 

Cette responsable des ressources humaines dans une filiale de la Maif rentre du handball, où elle entraîne des jeunes filles. Son ancien compagnon l'attend, armé de cette carabine achetée à des membres de la communauté des gens du voyage. Les deux filles de Sophie Clerc, aujourd'hui âgées de 13 et 15 ans, sont chez leur père ce soir-là. 

Interpellé a proximité du lieu du drame

Son ex-compagnon tire donc deux fois. Ce coiffeur, amateur de billard, est interpellé dans la soirée, a proximité du lieu du crime. Il a appelé son ancienne épouse, après son geste. C'est elle qui prévient la police. Un homme qui n'aurait pas supporté la rupture. Il "reconnaît sa responsabilité et tente de survivre", explique son avocate Me Stéphanie Brémaud. Du côté des parties civiles, "les blessures sont encore très à vif", raconte Me Françoise Artur, qui représente plusieurs membres de la famille de la victime.

La mort de Sophie Clerc avait provoqué une forte émotion à Prahecq, un rassemblement pour lui rendre hommage le lendemain du drame avait réuni plus de 300 personnes.

Le verdict est attendu vendredi.