Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une saisie record de 3,3 tonnes de cocaïne dans un conteneur à destination de Marseille

-
Par , , France Bleu Provence, France Bleu

Les enquêteurs de l'Office français anti-stupéfiants ont saisi plus de trois tonnes de cocaïne dans un port italien. La drogue devait être acheminée vers Marseille. Trois hommes ont été interpellés à Saint-Mitre-les-Remparts.

Le directeur interrégional de la PJ de Marseille, Eric Arella, la procureure de la République, Dominique Laurens et la cheffe de l'OFAST, Stéphanie Cherbonnier ont révélé la saisie record de cocaïne.
Le directeur interrégional de la PJ de Marseille, Eric Arella, la procureure de la République, Dominique Laurens et la cheffe de l'OFAST, Stéphanie Cherbonnier ont révélé la saisie record de cocaïne. © Maxppp - Antoine Tomaselli

C'est une saisie historique pour le tout nouvel Office français anti-stupéfiants (OFAST). 3,3 tonnes de cocaïne en partance pour Marseille ont été saisies dans un port italien. C'est la plus grosse saisie jamais réalisée en métropole.

La drogue était cachée dans 90 sacs de sport. Ils étaient dissimulés au cœur d'un conteneur censé transporter de la purée de banane. La poudre, en provenance d'Amérique latine, devait transiter par plusieurs ports en Italie avant d'atteindre Marseille. C'est à Livourne que les enquêteurs français ont saisi la cocaïne, aidée par la police italienne. Pour ne pas éveiller les soupçons des trafiquants, ils l'ont remplacée par un produit de substitution avant de laisser repartir le bateau. 

À Marseille, une vaste opération de police a alors permis de prendre en filature trois hommes qui avaient récupéré les sacs. Ils ont été interpellés dans une villa à Saint-Mitre-les-Remparts alors qu'ils stockaient la marchandise. La drogue est estimée à la revente à 230 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu