Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une septuagénaire tuée à coups de couteau au Val de l'Aurence à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Une femme de 74 ans a été tuée cette semaine dans le quartier du Val de l'Aurence, à Limoges. L'enquête est en cours, mais le principal suspect de ce meurtre semble être son fils.

Les enquêteurs de la sûreté départementale de la police de Limoges sont chargés de récolter les premiers éléments
Les enquêteurs de la sûreté départementale de la police de Limoges sont chargés de récolter les premiers éléments © Radio France - Alain Ginestet

Les faits se déroulent probablement entre mardi soir et mercredi matin, dans des circonstances encore floues. Une femme, âgée de 74 ans, est tuée, victime d'un ou de plusieurs coups de couteau, dans un appartement situé avenue Vincent-Auriol à Limoges.

C'est une personne qui n'arrivait pas à joindre la victime qui alerte les secours qui constatent le décès. Dans la foulée, on retrouve un homme, qui se trouve être son fils. Son état de santé est préoccupant, car il a ingéré de l'alcool et des médicaments. Hospitalisé à Limoges, il a été placé en garde à vue, car il est le principal suspect de cette histoire. 

L'enquête est en cours

Depuis jeudi, les policiers de la sûreté départementale de Limoges sont chargés de l'enquête. Il s'agit pour eux de fouiller l'appartement de la septuagénaire, situé au quatrième étage de la résidence, mais aussi d'enquêter dans le voisinage.  

L'autopsie du corps de la mère est en cours également. Quant au fils, il n'a, à ce stade, pas pu être entendu car il est toujours hospitalisé au CHU de Limoges. Le procureur de la République de Limoges ne désespère pas de pouvoir l'entendre avant la fin du week-end, car il reste, pour l'instant, le principal suspect dans cet affaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess