Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une soixantaine de chiens saisis au Château de Brizay à Marigny-Brizay (86)

mercredi 26 août 2015 à 19:17 Par Thomas Biet, France Bleu Poitou

Le propriétaire du château n'arrivait plus à gérer ses dizaines d'animaux, il a alerté les autorités qui sont venues capturer les chiens. Beaucoup d'entre eux vivaient dans de mauvaises conditions sanitaires et sont complètement sauvages. Ils sont pris en charge par des refuges de la région.

Une chienne et sa portée
Une chienne et sa portée © Radio France

Une dizaine de gendarmes et de membres d'associations de protection des animaux se sont rendus, ce mercredi 25 août, au Château de Brizay sur la commune de Marigny-Brizay au nord de Poitiers.

Ils sont venus capturer une soixantaine de chiens vivant dans le domaine, beaucoup sont complètement sauvages.

A la base, le propriétaire, un Américain d'une quarantaine d'années présenté comme "loufoque", achète quelques chiens pour protéger son domaine contre les intrusions. Les animaux se sont multipliés sans qu'il ne puisse réagir. 

Certains riverains ont alerté la mairie après quelques fugues de chiens et face au bruit engendré dans le domaine. 

"Les chiens n'étaient pas vaccinés et certains vivaient dans des boxs de quelques mètres carrés" (Un responsable associatif)

Le propriétaire essaye un temps de se séparer d'une partie de ses animaux en tentant de les vendre sur des sites Internet . C'est finalement lui qui alerte les autorités à travers la Direction départementale de la Protection des Populations (DDPP) qui est venue faire des constatations sur place en juin dernier.

Le portail du domaine - Radio France
Le portail du domaine © Radio France

Les saisies des animaux ont été décidées par le préfet et le procureur. Quatre structures, dont les refuges de Châtellerault, Poitiers et Mornac ont pris en charge les chiens. Un gros travail de sociabilisation les attend car ces bêtes "n'ont quasiment pas eu de contacts avec l'homme " commente Arnold Lhomme, responsable des enquêtes à "30 millions d'Amis".

Les refuges sont dans la zone rouge

Problème : les refuges concernés sont déjà sous tension et disposent de très peu de places. "Cela va pénaliser toutes les personnes de la région " assure la responsable du refuge de Châtellerault. D'autant que, pour l'instant, les animaux sont confisqués à titre temporaire et ne peuvent donc pas être adoptés car ils appartiennent toujours à leur propriétaire . L'homme lui a été placé en garde à vue ce mercredi soir.