Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une start-up normande va commercialiser un appareil de dépistage de la Covid-19 en 30 minutes

Loop Dee Science s’apprête à mettre en vente un kit rapide de dépistage du coronavirus. La start-up n’attend plus que la validation de l’agence nationale de sécurité du médicament. "LoopX" permet de tester un patient en 30 minutes. Une révolution dans la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Le LoopX permet de dépister la Covid 19 en trente minutes
Le LoopX permet de dépister la Covid 19 en trente minutes © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Elle n’attend plus que la validation de l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). La start-up Loop Dee Science, basée à Hérouville-Saint-Clair dans l’agglomération caennaise, va commercialiser un appareil de dépistage de la Covid-19 baptisé "LoopX". Élaboré en partenariat avec le centre hospitalier universitaire de Caen, il permet d’obtenir un résultat en 30 minutes. Une révolution.

Le petit boitier carré, bleu, tient dans une main. Pour mener le dépistage un prélèvement nasopharyngé est effectué à l’aide d’un écouvillon. "Il est ensuite introduit dans le Loop X, explique Stefan Gallard co-fondateur de Loop Dee Science. On appuie sur un bouton.Il permet en une trentaine de minute d’obtenir le résultat : négatif ou positif." Un test quasi-instantané qui ne nécessite pas d’avoir recours à un laboratoire.

Un test PCR sans passer par un laboratoire

"Il permet de s’affranchir de certaines contraintes, poursuit Alexandre Drezet, directeur stratégie du CHU de Caen. On peut ainsi faire le test à proximité du patient. Il est particulièrement rapide et accélère le rendu de résultat. Ce qui permet de fluidifier les parcours de soins." Notamment aux urgences où un patient peut être dépisté dès son arrivée et orienté au bon endroit pour éviter de contaminer d’autres patients s’il est positif ou entrer en contact avec des malades s’il est négatif.

Facilement transportable, les utilisations du kit de dépistage sont multiples. "On peut aussi imaginer un médecin référent qui l’a en sa possession et qui va dans un Ehpad pour tester tous les résidents" illustre Louis-Marie Rocque, co-fondateur de l’entreprise de biotechnologie.

Lumière rouge, le patient est positif au coronavirus. Lumière verte, il est négatif
Lumière rouge, le patient est positif au coronavirus. Lumière verte, il est négatif © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Une utilisation possible pour la grippe, la rougeole …

L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) devrait livrer son verdict dans les prochains jours. Une fois la certification CE obtenue, Loop Dee Science pourra mettre en vente son appareil qui est adaptable à d’autres maladies. "Il est conçu pour être universel, précise Stefan Gallard. On peut tester n’importe quel virus ou bactérie à partir du moment où l’on dispose de son code génétique." C’est dans cet esprit là que la start-up et le CHU de Caen vont à nouveau collaborer ensemble sur le virus de la grippe et de la rougeole notamment.

Des stocks du LoopX ont été constitués pour répondre à aux commandes dès le feu vert des autorités sanitaires. Son coût unitaire est inférieur à 1.000 euros. L’hôpital espagnol de Santander et la région de Cantabrie se sont d’ores et déjà positionnés pour équiper des maisons de santé.

Le LoopX est fabriqué en Normandie
Le LoopX est fabriqué en Normandie © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Un produit 100% Normand

Soutenu financièrement par le conseil régional de Normandie, avec le concours de la direction générale de l’armement, l’appareil est confectionné dans la région. Le "LoopX" est fabriqué par l’entreprise Eldim à Hérouville-Saint-Clair. Les écouvillons proviennent du groupe Lemoine à Flers (Orne). L’emballage est réalisé par la société PRN à Carpiquet (Calvados).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess