Faits divers – Justice

Nice érige une stèle en hommage à Hervé Gourdel

Par Lauriane Delanoë, France Bleu Azur et France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 6:00

Portrait d'Hervé Gourdel - Photo tirée d'une page de soutien sur Facebook
Portrait d'Hervé Gourdel - Photo tirée d'une page de soutien sur Facebook © Radio France - DR

Un an après l'enlèvement du guide de montagne, la ville de Nice va lui rendre hommage, ainsi qu'à tous les "martyrs de la barbarie et du terrorisme". La sculpture sera érigée sur la colline du Château.

Il y a un an jour pour jour, le dimanche 21 septembre 2014 au soir, Hervé Gourdel était enlevé en Algérie par un groupe se revendiquant de l'Etat Islamique. 

Un an après, la ville de Nice va ériger une stèle en mémoire de l'otage décapité

La sculpture, signée Roland Moreau, sera aussi dédiée à toutes les victimes de la "barbarie et du terrorisme". Décision votée à l'unanimité du conseil municipal niçois, ce vendredi.

Les précisions de Lauriane Delanoë

Une œuvre en granit du Mercantour

Cette stèle sera érigée sur la colline du Château. Ce monolithe de granit mesure deux mètres de haut. L'artiste azuréen l'a strié, des déchirures dans la pierre pour symboliser la détention et la torture_. _D'un côté, les passants pourront voir le portrait du guide de haute montagne. De l'autre, une phrase en mémoire des "martyrs".

Christian Estrosi rend ainsi hommage à deux autres Niçoises tuées par des terroristes : Corine Duchauffour et sa fille Anne, exécutées au cours de l'attaque d'un centre commercial à Nairobi, au Kenya. C'était déjà un 21 septembre... en 2013.

La colline du Château : Un lieu qu'aimait tant Hervé Gourdel, qui est en même temps un lieu d'élévation au cœur de notre ville." (Christian Estrosi, député-maire de Nice)

Christian Estrosi veut en faire un lieu de recueillement

La famille consultée

Les proches d'Hervé Gourdel ont été consultés, pour le choix de cette œuvre. L'artiste, Roland Moreau, a déjà réalisé le monument en "Hommage aux Français d'Afrique du Nord, de toutes confessions". Il se trouve sur la Promenade des Anglais, en face du Centre universitaire méditerranéen.

Les élus du Conseil municipal, unanimes, espèrent que la stèle deviendra un lieu de recueillement pour les Niçois, en cas de nouvelle attaque terroriste frappant la France. 

L'assassinat d'Hervé Gourdel avait soulevé émotion et indignation. Des milliers de personnes avaient marché en silence dans toute la France, et notamment à Saint-Martin-Vésubie.

Les deux faces de la stèle - Radio France
Les deux faces de la stèle © Radio France - DR / Mairie de Nice