Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Une surveillante de la prison de Tarascon agressée par un détenu suivi pour radicalisation

Tarascon, France

Un détenu de la prison de Tarascon suivi pour radicalisation a porté ce mardi matin un coup de poing au visage d'une surveillante, qui a été hospitalisée. Ses collègues ont lancé une opération "prison morte".

La prison de Tarascon
La prison de Tarascon © Maxppp -

En plein mouvement national de protestation des surveillants de prison, une nouvelle agression a eu lieu ce mardi matin à la prison de Tarascon. 

Une agression très violente

Vers 11h, Une surveillante a reçu un coup de poing au visage, porté par un détenu incarcéré pour vol. Âgé de 28 ans, cet homme est également suivi pour radicalisation.  

"Il s'est jeté sur elle et lui a envoyé un coup de poing." Un surveillant de la prison de Tarascon

Selon le procureur de la République , le détenu "s'est approché" de cette surveillante et lui a porté "de façon totalement gratuite un coup d'une extrême violence"

Une version confirmée par un surveillant : "Il a d'abord commencé à lui parler, dit l'agent. Puis il s'est jeté sur elle et lui a envoyé un coup de poing d'une violence extrême". Ce surveillant se dit persuadé que le détenu a commis cette agression "pour être transféré" dans une autre prison.  

Selon l'administration pénitentiaire, l'homme présente des troubles du comportement.

Opération prison morte

La surveillante a été conduite à l'hôpital pour des examens. En réaction à cette agression, le personnel de la prison a lancé une opération "prison morte".  

Le détenu, lui, a été placé en quartier disciplinaire.  Cette agression intervient en plein mouvement de colère des surveillants de prison, après l'agression jeudi de trois gardiens par un détenu islamiste à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). 

Un surveillant de la prison de Tarascon raconte l'agression d'une de ses collègues

Choix de la station

À venir dansDanssecondess